La LFP veut assouplir le protocole sanitaire

La LFP veut assouplir le protocole sanitaire

 

La Ligue de Football Professionnel, par la voix de son directeur général Didier Quillot, qui s’est exprimé dans plusieurs médias en ce début de semaine, a indiqué souhaiter assouplir le protocole sanitaire actuel, trop « drastique » selon de nombreux clubs de Ligue 1 et Ligue 2.

Didier Quillot a ainsi déclaré qu’il était conscient que ce protocole (report possible dès 4 cas de COVID19 au sein d’un effectif) pouvait entraver la bonne tenue des championnats de Ligue 1 et Ligue 2 du fait de trop nombreux reports et que la LFP était en train de plancher sur son assouplissement : « Nous avons commencé à en parler avec les pouvoirs publics ces jours derniers. S’il y a des reports de matchs, notre calendrier est en difficulté. Notre objectif absolu est de jouer les 380 matchs de Ligue 1 et de Ligue 2 cette saison. On veut un assouplissement, quelque chose qui s’inspire du protocole de l’UEFA mis en place pour le Final 8 de la Ligue des champions »

Lors de ce dernier il suffisait qu’il reste 13 joueurs négatifs au Covid-19 pour que le match puisse se disputer.

Didier Quillot a également souhaité pouvoir  « accueillir plus de 5.000 personnes dans les stades. Nous sommes capables de le faire. Je souhaite, comme l’ensemble de nos clubs, que nous puissions avoir des dérogations. C’est une décision au cas par cas. Il n’y a pas de limite à la hausse, je pense qu’une jauge de 5.000 dans un stade de 60.000, c’est ridicule. Mais il faut faire preuve de responsabilité. »

Pour rappel, le GF38 a vu sa demande d’augmenter la jauge du Stade des Alpes (présentée conjointement avec le FC Grenoble Rugby) refusée par la préfecture de l’Isère.

Pour découvrir en primeur toutes les infos GF38 vous pouvez recevoir des notif’ en cliquant sur la petite cloche en bas à gauche du site

Leave a Comment