Harouna Abou Demba voit enfin le bout du tunnel

Harouna Abou Demba voit enfin le bout du tunnel

Le latéral droit grenoblois n’était pas le moins souriant lors de la reprise du GF38. Après une année galère, Harouna Abou Demba aspire à retrouver le plaisir de joueur. Sans précipitation mais avec une envie débordante de mordre dans le ballon.

« Ca fait du bien ». Des mots simples mais qui prennent une toute autre force dans la bouche d’un joueur éloigné des terrains depuis près d’un an. Blessé l’été dernier lors de la Coupe d’Afrique des Nations, Abou Demba a vécu une saison galère, avec pas une minute de temps de jeu et aucun entraînement collectif.

« Ca fait du bien, surtout de reprendre avec le groupe » notait d’ailleurs le latéral lors de la reprise. « Cela m’avait énormément manqué d’être avec tout le monde au vestiaire. Je venais, je repartais j’étais souvent seul, livré à moi-même avec les kiné, donc c’était assez compliqué. Mais là on peut discuter avec tout le monde, c’est cool. C’est vraiment top d’être avec le groupe, je suis vraiment très heureux. »

L’international mauritanien ne boude pas son plaisir, après des mois pas toujours facile à vivre. « Je vois le bout du tunnel, je vois la lumière (rires). Il y a une période où j’ai douté. Quand on se blesse on redescend dans le creux, on se demande quand ça va aller mieux, si on ne va pas vivre une seconde saison blanche. Mais je n’ai pas lâché, autour de moi mes proches ont tout fait pour me faciliter la tâche et aujourd’hui je me sens bien. »

Le Grenoblois n’entend pas brûler les étapes pour autant, même s’il sait que la concurrence sera forte cette année avec le recrutement de Jordy Gaspar. « Il faut prendre son temps, même mentalement c’est important, y aller piano piano comme on dit. Si on reprend à fond il y a le risque de blessure. Une saison, c’est long. Mon heure viendra, c’est clair, avec du travail et de la confiance. J’avais une petite appréhension de voir si j’allais avoir mal de rechausser les crampons mais ça s’est bien passé. La reprise se fait de toute façon progressivement, il n’y a pas de contacts pour le moment donc c’est top. »

La Ligue 2 est encore loin mais Abou Demba est sur le bon chemin.

Leave a Comment