Site icon Grenoble Foot Info

Grenoble, une bonne saison qui s’annonce ?

Après avoir franchi le cap du passage en Ligue 2, Grenoble est reparti dans le championnat, plus déterminé que jamais. Mais comment s’annonce la saison prochaine ? Quelles perspectives espérer pour cette nouvelle saison ? 

Une montrée difficile mais réussie en Ligue 2

L’équipe du GF38 en 2008, place aux victoires ! Photo par Fabio Dekker / CC by-SA 3.0

Huit ans. Huit longues années. Voilà le temps qu’il aura fallu au GF38 pour se remettre d’aplomb et revenir, plus motivé que jamais, en Ligue 2. Cette absence, qui s’est fait remarquer entre 2010 et 2018, a valu beaucoup de retours négatifs aux clubs et surtout, de longues sessions de négociation pour garder les joueurs en poste.

Pour rappel, Grenoble avait réussi à se hisser parmi les clubs français les plus prestigieux, en venant évoluer en Ligue 1 en 2008, en obtenant un nul contre Châteauroux. À l’époque, ce sont les Japonais qui dirigent le club et déjà, ils se voyaient en Ligue des Champions. On y a cru, quelques temps. Puis deux ans plus tard, c’était l’enfer.

En 2010, une déroute de 4-0 contre Toulouse ramène le club grenoblois en Ligue 2, un coup dur pour les hommes de Mecha Bazderevic. C’était sans compter que, l’année suivante, les choses allaient s’accélérer : une liquidation judiciaire vient entacher l’image et les performances du club, le reléguant en CFA, 4ème division. Cela n’a donc pas été de tout repos pour le club, ni ses dirigeants, qui se sont finalement désolidarisés du GF38.

Jusqu’en 2017, le GF38 oscille entre bons et mauvais résultats, échanges, reprises et coups ratés. Les matchs en Nationale ne sont pas vraiment convaincants, bien que certains joueurs sortent un peu du lot. Mais depuis 2017, Olivier Guégan a repris l’entraînement de l’équipe et la saison semble bien lancée, grâce à la remontée en Ligue 2 en fin de championnat en 2018. Une occasion pour aller, désormais, de l’avant ?

Une année décisive pour aller de l’avant  

Balle au pied, Grenoble va-t-elle rechercher la Ligue 1 ?

 

Certains ont parlé de véritables « montagnes russes », tant le club grenoblois est passé de (mauvaises) surprises en (mauvaises) surprises. Mais depuis mai 2018 et sa victoire en match aller à Bourg-Péronnas (2-1), les choses semblent changer.

Avec un bon mercato, où les prêts ont fleuri, et l’apport de Mayembo et Benet, a été très concluant pour ce début de saison. Mais le mercato a rebattu un peu les cartes, en faisant 9 arrivées dans le club, pour 8 départs.

L’équipe désormais au complet, les places se gagnent progressivement. Nous l’avions dit dans un article, mais la victoire contre les Red Stars n’avait permis de gagner qu’un seul point sur le classement, où Grenoble se trouve aujourd’hui 8ème. Dès lors, quelles perspectives espérer pour la suite ?

Quelles prochaines échéances ?

Ce sont des arbitres de qualité qui sont mobilisés pour les rencontres de Grenoble (Mehdi MOKHTARI pour le prochain affrontement face à Clermont)

Comme toute bonne compétition sportive, la Ligue 2 a ses propres pronostics : même s’ils sont défavorables à Grenoble pour la 10ème journée de Ligue 2 face à Clermont, il faut voir que ces derniers ne sont pas en reste non plus, et que les prochains matchs pourraient réserver bien d’autres surprises.

En effet, les prochaines rencontres de Grenoble sont prévues le 19 octobre 2018 contre Nancy, le 26 octobre 2018 contre Troyes puis le 2 novembre 2018 contre l’US Orléans. Des adversaires que Grenoble devrait pouvoir maîtriser, grâce à un Ryan Sanusi qui monte en puissance (malgré quelques blessures et incertitudes), et Manu Perez, qui continue de convaincre sur et en-dehors du terrain. Les joueurs sont entraînés, et vont en découdre. Plus question de passer à côté des opportunités d’avancement !

Il ne restera ensuite que 6 matchs avant la pause hivernale et le point sur l’avancée dans le classement. Avec une équipe toujours plus soudée et pleine de promesses, peut-être qu’une montée en Ligue 1 attend Grenoble dans les prochains mois. Après tout, c’est tout le malheur qu’on leur souhaite !

Quitter la version mobile