GF38 – VAFC : Et si c’était dans ce genre de difficultés, que naissaient les actes fondateurs ?

GF38 – VAFC : Et si c’était dans ce genre de difficultés, que naissaient les actes fondateurs ?

Les éléments se sont particulièrement abattus sur le Grenoble Foot 38 en cette fin de semaine, à la veille d’accueillir Valenciennes, au Stade des Alpes. Pas moins de 9 personnes du club, dont 5 joueurs, ont en effet été testées positives au Covid-19. Avec également les suspension, départ et autres blessures, le staff isérois va devoir composer avec un groupe amoindri. Un coup sur la tête ? Forcément. Mais cette équipe grenobloise ne s’est jamais construite dans la facilité. Et c’est finalement avec un peu de fatalisme mais surtout beaucoup de relativité que Philippe Hinschberger aborde ce rendez-vous face au VAFC d’Olivier Guégan.

« Une troisième place à défendre »

« On a déjà eu des périodes plus faciles » Pour une fois, l’entretien avec le technicien s’effectue au téléphone. Par ce biais aussi Hinschberger transmet un sentiment de sérénité. L’expérimenté entraîneur n’est pas du genre à tomber dans le catastrophisme et préfère relativiser. « Pas un joueur n’est symptomatique donc c’est rassurant. Au final on se dit qu’avec une épidémie de gastro ou de grippe on peut aussi avoir quelques absents et que cette situation n’a rien d’exceptionnelle. On ressort de cette situation avec un peu de fatalité et on a pris le parti d’avancer »

Malgré les nombreux absents, Grenoble pourra compter sur quelques forces vives. « On n’est pas à la ramasse », confirme Hinsch’. « L’effectif qui va démarrer sera compétitif et en plus on peut s’appuyer sur un très bon début de saison avec 3 victoires en 5 matchs. On a débuté notre semaine à la 3ème place du classement, on a donc une troisième place à défendre ce samedi. »

Tirer du positif des difficultés rencontrées. Voilà qui pourrait permettre au GF38 de franchir un cap. L’indéboulonnable Mombris absent ? Le prometteur Abdallah pourra se glisser dans la peau d’un titulaire. Quelques cadres forfaits ? Les jeunes Goteni, Renoud et Bouzit intègrent le groupe – une première cette saison pour l’ancien berjallien – et pourront engranger de l’expérience voir quelques minutes de jeu.

Hinschberger sait en outre que cette situation n’est que temporaire et que la trêve internationale va bien tomber. « Elle devrait nous permettre de récupérer la plupart de nos blessés puisque pour Harouna, Kévin et Jessy c’est en très bonne voie »

Oui les éléments se sont abattus sur Grenoble. Mais il en faut plus pour abattre les Grenoblois et les 1000 voix qui pousseront ce samedi derrière leurs couleurs. Et si c’était dans ce genre de difficultés que naissaient les actes fondateurs ?

Leave a Comment