GF38 : une victoire à Villefranche mais pas plus de certitudes

GF38 : une victoire à Villefranche mais pas plus de certitudes

Les footballeurs du Grenoble Foot 38 ont enchaîné leur préparation avec une troisième victoire de rang sur la pelouse du FC Villefranche Beaujolais, formation de National, 2-0, ce mercredi 12 août. Anani et Semedo ont trouvé le chemin des filets en fin de match. Mais la rencontre n’a finalement pas permis de tirer beaucoup d’enseignements supplémentaires.

Philippe Hinschberger l’avait annoncé : c’est avec une équipe « mixte » que Grenoble débutait, avec le retour d’absents (Pickel, Monfray) et des joueurs qui avaient seulement joué 30 minutes contre Grasse.

Les coéquipiers de Monfray ne tardaient pas à se procurer la première occasion avec un très bon centre de Gaspar qui s’arrachait pour trouver la tête d’Ondaan, sortie par Bouet (7e). Finalement leur meilleure occasion des 45 premières minutes.
Grenoble affichait trop de déchet au milieu pour parvenir à se montrer dangereux dans les 30 derniers mètres adverses alors que l’entente entre les offensifs laissait à désirer à l’image d’un Diallo trop collectif qui cherchait à servir Renoud sans succès.

Ondaan tentait bien d’enflammer les débats en tentant un coup du foulard suite à un corner de Diallo… mais son geste technique terminait en 6 mètres.
Et il n’y avait finalement pas grand chose à se mettre sous la dent dans cette première période… jusqu’à un ballon perdu par Pickel qui profitait à l’ancien Grenoblois Ahouré dont le petit lob sur Salles finissait sa course juste à côté.

Après 10 minutes en seconde période on assistait enfin à un mouvement digne de ce nom : Abdallah et Diallo combinaient bien côté gauche et le centre de ce dernier était repris première intention par Ondaan, 1 bon mètre au-dessus toutefois des cages caladoises.

Et comme en première période les meilleures opportunités étaient en faveur des locaux mais Romain Fleurier puis Romain Escarpit butaient tour à tour sur Maubleu.

Finalement le GF38 profitait de sa fraîcheur (Villefranche ne procédant qu’à 3 changements au cours du match) pour faire la différence lors des dernières minutes. Anani était à la récupération d’une tentative de Benet repoussée pour ouvrir la marque tranquillement. Dans la foulée Semedo n’était pas loin de doubler la mise mais sa frappe post rush était trop enlevée.

Les joueurs de Pochat lançaient leurs dernières forces dans la bataille mais les Isérois défendaient sereinement malgré une défense « new-look ». Et le dernier mot revenait à Semedo après une offrande de Ravet parfaitement lancé par Anani.

Comme lors des précédents matchs Grenoble a affiché une relative solidité défensive, concédant peu d’occasions franches malgré toujours ces quelques pertes de balles plein axe qu’il pourrait finir par payer. Maubleu s’est à nouveau montré décisif, de bon augure pour la suite.
Mais comme lors des précédents matchs le GF38 a peiné à jouer, tout simplement. L’équipe qui a joué la première heure de jeu a manqué de fluidité sur les phases offensives et le milieu de terrain a eu trop de déchet. Il a fallu attendre les entrées de l’heure de jeu, qui ont aussi bénéficié de la baisse de régime du FCVB, pour que la formation d’Hinschberger fasse la différence. Sans surprise la relation Ravet – Anani, prometteuse depuis le début de la préparation, a une nouvelle fois été en évidence.
Donc finalement peu de nouveautés avant d’affronter Clermont ce samedi au Stade des Alpes pour la répétition générale avant le coup d’envoi du championnat.

Fiche technique :

A Villefranche, stade Armand Chouffet, GF38 bat FC Villefranche Beaujolais 2-0 (mi-temps: 0-0). 500 spectateurs environ.

Buts : Anani (79e), Semedo (83e) pour Grenoble.

Avertissements : Ahouré (30e), Lacazette (86e) à Villefranche

FCVB (1ère mi-temps) : Bouet – Dauchy, Renaut, Injai, Pagerie, Fleurier – Sergio, Blanc, Mimoun, Taufflieb – Ahouré

GF38 : Salles – Gaspar, Monfray, Straalman, Abdallah – Renoud, Cissé, Pickel, Diallo, Ondaan, Kristinsson

2e MT : Maubleu, Jurine (Renoud, 68e), Straalman (Cissé, 64e), Nestor, Abdallah (Mombris, 64e), Pickel (Nandju, 64e), Benet, Michel, Kristinsson (Ravet, 64e), Ondaan (Anani; 64e), Diallo (Semedo, 64e).

  1. […] commence à voir que la mayonnaise prend, expliquait Alain Pochat à l’issue de la défaite face au Grenoble Foot 38 (0-2). Il y a de bonnes associations. On commence à comprendre tous les rouages de ce qu’il faut faire […]

Leave a Comment