GF38 – Une première partie de saison réussie

A l’aube du commencement de la phase retour de Dominos Ligue 2, l’heure est venue de dresser le bilan de la première partie de saison grenobloise. Notre rédacteur Martin Bornet s’est penché sur la question. Et c’est positif, forcément !

Grenoble en haut du classement

Tout d’abord, d’un point de vue comptable, Grenoble est septième de Dominos Ligue 2 avec 31 points. Dans un championnat très serré, les Grenoblois ne sont qu’à un point du podium et sont dans la course pour les places de barragiste à l’accession au niveau supérieur. Mais le plus important réside dans le fait que le GF38 n’est qu’à trois victoires du maintien et compte 14 points d’avance sur le barragiste à la relégation. Pour un promu, ce classement est plus qu’honorable et s’ils continuent ainsi les Grenoblois pourraient se mettre à regarder vers le haut.

Également, les hommes de Hinschberger affichent de très bons résultats à l’extérieur avec notamment une série de 7 matchs sans défaites loin de leur base, avant la déroute face à Auxerre lors de la dernière journée. Par ailleurs, le GF38 a su exister face aux gros du championnat, en obtenant des points précieux face à Metz ou Lens. Les bleus et blancs ont ainsi prouvé qu’ils pouvaient rivaliser avec n’importe quelle équipe.

Une équipe qui n’a pas peur

Le jeu proposé par Grenoble est aussi à mettre dans les points positifs de ce début de saison. Pour un promu, l’équipe n’a pas peur de jouer et ne joue pas un jeu défensif. Du beau jeu est donc souvent proposé aux spectateurs du Stade des Alpes et pour une équipe de Ligue 2, qui plus est promue, cela n’est pas anodin.

Autre facteur de ce très bon début de saison, le recrutement. La cellule de recrutement grenobloise a effectué un bon recrutement avec des joueurs d’expérience, qui apportent une véritable plus-value au club isérois et surtout de la concurrence. Quatre recrues estivales sont aujourd’hui des titulaires en puissance pour le coach. Ces nouveaux joueurs constituent sans aucun doute des éléments clés de cette première partie de saison réussie. N’oublions également pas de consulter que le changement de coach s’avère être une réussite.

Une réponse apportée aux problèmes offensifs

La saison dernière, l’équipe a connu des problèmes de finition et bon nombre de ses suiveurs espéraient un renfort offensif. Celui-ci n’est jamais venu. Mais en début de saison, la surprise Chergui est arrivée, l’attaquant grenoblois, peu utilisé en National a su saisir sa chance et planter des buts. Souvent aligné sur le front gauche de l’attaque, il a su afficher un niveau de jeu auquel personne ne l’attendait, malgré une petite période de moins bien. Et, le repositionnement de Florian Sotoca dans l’axe a également participé au renouveau de l’attaque grenobloise. Le GF38 est à ce jour la septième attaque de Ligue 2.

En Coupe, ça continue

Grenoble est toujours en lice en Coupe de France et a offert une belle affiche à ses supporters avec la réception de Strasbourg (Ligue 1) le week-end prochain. Les Grenoblois ont toutefois eu du mal à dicter leur loi face à des équipes de niveau inférieur. Mais le principal est là, Spano&co sont en 32ème de la Coupe, face à une équipe de Ligue 1, et ils entendent bien prendre leur revanche sur l’équipe qui les avait éliminés la saison passée. La Coupe de France semble toutefois ne pas être une priorité pour Grenoble.

Le bilan grenoblois est donc positif, surtout pour un promu. L’opération maintien est plus que bien engagée et les Isérois peuvent se permettre de voir plus haut. L’effectif est solide même si une recrue offensive ne serait pas de trop afin d’apporter plus de concurrence. Attention toutefois à garder la tête froide car l’équipe reste sur deux défaites en championnat. Si ce niveau de performance est maintenu toute la saison, les Grenoblois pourront rêver plus grand.

Leave a Comment