Site icon Grenoble Foot Info

GF38 – Rodez (0-0) : vraiment nul !

Au terme d’une prestation médiocre, les footballeurs du GF38 ont concédé le nul sur leur pelouse face à une équipe de Rodez à peine moins terne ce samedi (0-0). Grenoble replonge à la 19ème place et le contenu toujours aussi pauvre de ses matchs n’en finit plus d’inquiéter.

79 minutes. C’est le temps qu’il a fallu pour voir une occasion digne de ce nom pour les Grenoblois. Une frappe de Florian Michel sauvée devant sa ligne par Ouammou, suivie d’une tentative de Jeno de peu à côté.
Auparavant : le néant. Ou presque. Comme à Nancy finalement où une inspiration de Tell, des sauvetages de Maubleu et Abdallah et la maladresse des attaquants locaux avaient masqué ce qui s’affirme pourtant comme une évidence rencontre après rencontre : le GF38 est inoffensif.

Nous avions annoncé avant la rencontre que le point clé de ce Grenoble – Rodez résiderait dans la capacité des pensionnaires du Stade des Alpes à bien utiliser le ballon. Comme nous l’avions supposé les visiteurs ont laissé la possession à leurs hôtes (près de 64% en faveur du GF) et ont évolué en bloc bas.
On ne peut pas dire que les joueurs de Vincent Hognon en aient en revanche fait grand-chose. Après des premières minutes qui laissaient pourtant augurer de mieux, les latéraux ont arrêté de participer au jeu offensif. Le milieu de terrain, comme lors des derniers matchs, n’a pas servi à grand-chose. Les attaquants ont manqué de munitions. Ce Grenoble là n’a absolument aucune animation.

Après 45 minutes de jeu, face à une équipe à l’agonie en championnat, incapable de gagner le moindre match depuis 10 journées, Grenoble n’avait tiré que 2 fois au but, pour aucune frappe cadrée. Une prestation indigente qui entrainait des sifflets mérités à la pause.

En seconde période, c’est Rodez qui s’enhardissait un peu face à la mollesse locale, sans réellement inquiéter Maubleu. Ce dernier était toutefois sauvé par son poteau sur une tentative du local de l’étape Julien Célestine suite à un corner.

Les entrées de Ravet et Michel apportaient enfin une petite touche technique à une équipe qui en manquait cruellement. Rien de fou néanmoins et c’était suite à un cpa (corner de Ravet) que le GF38 se créait sa seule vraie occasion du match.

Un point c’est tout. C’est bien trop peu face à un concurrent direct, alors que l’occasion était belle de sortir de la zone rouge. Le GF38 a en outre perdu Tell et Abdallah (cheville), d’ores et déjà incertains pour le déplacement à Pau.

Après la victoire à Nancy, nous écrivions qu’avec ce niveau là, le GF38 ne se maintiendrait pas. Ce n’est pas la prestation face à Rodez qui nous incite davantage à l’optimisme.

La fiche technique GF38 – Rodez

Grenoble, Stade des Alpes, GF38 – Rodez 0-0 (mi-temps : 0-0). Arbitre : M. Schneider. 3889 spectateurs.

Avertissements :

GF38 : Maubleu (cap.) – Néry, Nestor, Straalman – Abdallah (Gersbach, 68e), Bambock, Jeno, Gaspar – Correa (Michel, 72e), Diallo (Ravet, 66e), Tell (Anani, 46e). Entraîneur : Vincent Hognon.
Remplaçants : Salles (g), Gersbach, Cissé, Michel, Belmonte, Anani, Ravet.

RAF : Mpasi – Malanda, Célestine, Raux-Yao – Buadès (Obiang, 81e), Leborgne (Varane, 89e), Boissier, Rajot, Ouammou – Dembélé (Tiéhi, 81), Vilhjalmsson (David, 73e). Entraîneur : Laurent Peyrelade.
Remplaçants : Vidal (g), Chougrani, Obiang, Coelho, Varane, David, Tiehi.

Quitter la version mobile