GF38 : les internationaux vont pouvoir rejoindre leur sélection

GF38 : les internationaux vont pouvoir rejoindre leur sélection

La polémique suscitée ces derniers jours autour du blocage des internationaux extra-communautaires par les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 est en passe de s’éteindre.

Le ministère des Sports a en effet indiqué ce samedi que « les internationaux amenés à évoluer fin mars hors de l’Union européenne, disposeront d’une dérogation s’ils respectent une bulle sanitaire » et ne seront pas soumis à une « septaine ». Cette dernière était la raison invoquée par les clubs pour ne pas laisser leurs internationaux rejoindre leur sélection, car elle les aurait privé de ces joueurs a minima pour un match de championnat à leur retour.
Il faudra toutefois aux joueurs respecter des conditions strictes et notamment l’obligation de revenir en France via un vol privé, forcément plus compliquée à mettre en place pour certaines fédérations. Pour la Guinée le joueur de Liverpool Naby Keita va par exemple prendre en charge le transport de certains de ses compatriotes qui évoluent en France.

Cela va en outre permettre à des joueurs autorisés à disputer un match par leur club – et ainsi de ne pas manquer de match de championnat, de faire les deux rencontres programmées.

Les internationaux français, autorisés à se rendre au Kazakhstan, un pays pourtant situé en dehors de l’Union Européenne, et les joueurs d’autres nationalités seront ainsi traités de la même façon. Une équité plus que logique qui avait été réclamée par plusieurs joueurs.

 

Au GF38, cela devrait concerner trois éléments : Jérôme Mombris (Madagascar) et Harouna Abou Demba (Mauritanie) sont officiellement sélectionnés avec leur pays alors que Mamadou Diallo pourrait également connaitre sa première sélection avec la Guinée. David Henen (Togo) et Willy Semedo (Cap Vert) ne seront en revanche pas en sélection pour ces prochains matchs.

Le communiqué du Ministère des Sports :

« Le ministère des Sports confirme que les internationaux de retour de compétition officielle hors UE avec leur équipe nationale, française ou étrangère, sont exemptés de septaine dès lors que le respect d’un strict protocole sanitaire et médical est garanti (bulle + test PCR quotidien au retour en club). Ils pourront donc s’entraîner et jouer sans application d’un délai de 7 jours »

Leave a Comment