Gaëtan Belaud (Brest) ! « Ce sera une rencontre ouverte »

Gaëtan Belaud (Brest) ! « Ce sera une rencontre ouverte »

Latéral droit du Stade Brestois pour la cinquième saison, Gaëtan Belaud, l’un des hommes de base de Jean-Marc Furlan, fait son retour dans le groupe finistérien après avoir manqué la dernière journée. Pour GrenobleFoot.Info, il fait le point sur la montée en puissance du club breton, qui reste sur trois victoires consécutives en championnat.




Gaëtan, un point sur le groupe d’abord : contre Grenoble, vous récupérez des joueurs importants !

« C’est vrai qu’il nous manquait des joueurs d’expériences ces derniers temps comme Julien Faussurier, Thomas Ayasse ou Yoann Court (qui pourrait faire ses débuts en match officiel contre le GF 38) donc ça ne peut faire que du bien à l’équipe. Pour ma part, il y a eu la trêve internationale donc je n’ai raté qu’un seul match, je n’ai pas eu le temps de perdre le rythme. Normalement, il ne devrait pas y avoir de problème ».

Vous avez connu un début de saison en dent de scie, la dynamique est-elle enfin lancée côté brestois ?

« Honnêtement, les résultats n’étaient pas bons mais dans le contenu on méritait un peu mieux sauf contre Sochaux, rencontre à oublier. On a perdu le match contre Metz, mais ils sont à sept victoires d’affilée donc c’est dur d’espérer autre chose.

C’est vrai que notre effectif n’a pas beaucoup bougé, on a l’impression d’être quasiment rodé, c’est sûrement quelque chose qui aurait mis plus de temps à se mettre en place s’il y avait eu davantage de changements cet été. On espère confirmer tout ça par une série dès à présent ».

On va enfoncer une porte ouverte, mais l’idée est évidemment de prendre des points au stade des alpes ?

« Oui, c’est clair. Après, on sait que Grenoble, à domicile, est une équipe assez performante et qui joue bien. Le but, c’est de ne pas perdre mais si on peut gagner, on ne va pas s’en priver et confirmer notre bonne passe ».

Quels ont justement été les propos du coach cette semaine pour décrire votre adversaire de ce soir ?

« Que c’était une équipe joueuse, qui prenait beaucoup de points à domicile, qui n’hésitait pas à jouer et qui prenait sa chance. Je connais bien Philippe Hinschberger par ailleurs pour l’avoir eu comme coach à Laval. Je sais qu’il n’a pas peur de faire jouer ses équipes. Tant mieux pour le football et pour nous : ce sera sûrement une rencontre assez ouverte et plaisante à suivre ! »

Tu auras fort à faire avec un vis-à-vis très en forme en face de toi : Malek Chergui. Il faudra le serrer de près ?

« Il faudra évidemment être vigilant, après, honnêtement, il y a de bons joueurs dans tous les clubs et à tous les postes même si celui de milieu offensif reste toujours à surveiller ».

Leave a Comment