Florian David : et si ce n’était qu’un au-revoir ?

Florian David : et si ce n’était qu’un au-revoir ?

Florian David a donc quitté le GF38 il y a quelques semaines pour rejoindre les Herbiers, laissant un goût d’inachevé, tant l’attaquant avait laissé entrevoir de belles promesses lors de ses premiers mois dans la capitale des Alpes. Des adieux qui n’en sont d’ailleurs peut-être pas. Et il n’est pas si improbable que ça de revoir rapidement le joueur formé à Toulouse sous le maillot grenoblois. On vous explique pourquoi.




Quand on a un joueur encore relativement jeune, dont on sait qu’il a des qualités certaines mais qu’on ne peut pas lui offrir du temps de jeu qu’est-ce qu’on fait ? Réponse la plus logique : on le prête.
Petit hic, le GF38 ne peut pas prêter un joueur, cette possibilité n’existant que pour les clubs professionnels (soit les clubs de L1, L2, le Red Star et Laval).
Pour rejoindre les Herbiers, « FloDav » a donc du être libéré de son contrat. Mais rien ne l’empêche de revenir en fin de saison.

Premier élément : il a signé aux Herbiers pour six mois. « six mois à tout donner : le club est en mauvaise posture au classement. Je veux apporter ma pierre à l’édifice et tout faire pour que le club se maintienne. », nous a précisé le joueur lorsque nous l’avons interrogé, qui sera à nouveau libre de s’engager où il le souhaite à ce moment là.

Deuxième élément : lors d’une rupture de contrat, rien n’empêche de signer un protocole d’accord pour un retour. Pour faire simple cela ressemble à un prêt, sans en être un formellement. Sachant aussi que le non respect d’un protocole d’accord ne coûte pas grand chose, c’est le petit « risque » pris là où un prêt assure un retour à 100%, le joueur restant sous contrat avec son club d’origine.
Est-ce que ce type de protocole a été signé entre David et Grenoble ? Selon les informations que nous avions recueillies au moment de son départ : c’est une bonne probabilité. C’est d’ailleurs aussi ce qui pourrait être mis en place si Corentin Tirard venait à partir cet hiver, hypothèse que nous vous confions en primeur dès le décembre dernier.

Une solution qui permet en somme d’économiser un salaire, d’offrir du temps de jeu au joueur (à condition qu’il s’impose dans son nouveau club, évidemment) tout en gardant une « option » sur un élément d’avenir. C’est aussi une solution qui permet de convaincre plus facilement un joueur de rompre son contrat.

Le mot de la fin à Flo’ David, à qui nous avions également demandé s’il se voyait porter à nouveau les couleurs de Grenoble à l’avenir : « Bien sûr que la porte n’est pas fermée et je suis persuadé que le club reviendra au très très haut niveau, donc pourquoi pas y revenir un jour ! »

A titre personnel nous n’avons rien contre, surtout si c’est le David épanoui de sa première saison qui nous aura fait souvent rêvé. Alors, ce n’est qu’un au revoir Flo ?

  1. By Florian David de retour au GF38 ! - GrenobleFoot on 23/06/2018 at 8 h 36 min

    […] Comme nous vous l’annoncions dès janvier dernier, au moment de son départ pour les Herbiers, avec qui il a disputé la finale de la coupe de France (il a même été buteur en demie), Florian David va faire son retour au GF38. C’est le tout nouvel entraîneur Philippe Hinschberger qui nous l’a confirmé ce vendredi. […]

Leave a Comment