#FCCOGF38 : La bonne nouvelle, c’est Vandenabeele

#FCCOGF38 : La bonne nouvelle, c’est Vandenabeele

Que ce début de saison est compliqué pour le GF38… Un seul point au compteur après deux journées, une prestation inquiétante face à l’AC Ajaccio, une infirmerie qui ne désemplit pas, bien au contraire

Dans ces cas là, pour positiver un minimum, on essaie de s’accrocher aux quelques signaux positifs malgré tout envoyés. Le retour d’Eric Vandenabeele en est un. Très clairement.
Le défenseur central incarne une continuité. Celle d’un GF38 combatif et pugnace. Celle d’un Grenoble qui ne restera pas tête basse après une série négative. Celle d’une équipe qui assume aussi dans les mauvais moments et qui se remet en question.

C’est animé de cette franchise que « VDA » s’est présenté face à la presse ce jeudi, avant un déplacement à Chambly (le match aura lieu à Beauvais) qui s’annonce déjà important.

S’il se refuse à déjà tirer « la sonnette d’alarme » le défenseur reconnaît toutefois que le début de son équipe est décevant et dresse un constat sans concession de la défaite face à Ajaccio. « Défensivement, on a pu se rendre compte qu’on était trop tendre, on a laissé trop d’espaces à l’adversaire. Il y a quand même eu trois face à face pour Ajaccio. A domicile, c’est beaucoup trop. Ce n’est pas normal qu’Ajaccio vienne faire la loi chez nous. On a été trop permissif. »

La recette, Vandenabeele la connaît pour l’avoir appliquée au cours des dernières saisons. Ce GF38, il a grandi avec, progressant saison après saison jusqu’à s’imposer comme un titulaire indiscutable l’an passé pour le retour dans le monde professionnel du club grenoblois. « C’est sûr qu’il y a eu beaucoup d’arrivées mais il va falloir retrouver des valeurs, cette agressivité, qui ont fait notre force ces dernières saisons. Des notions assez simples finalement : agressivité, abnégation. Des choses que le public grenoblois a envie de retrouver. C’est à nous de prendre le « truc » en main. Des joueurs comme moi, comme Ibou Coulibaly, comme Brice Maubleu… On essaie d’inculquer ces valeurs là. Quand on démarre un match le plus important c’est de ne pas prendre de buts. C’est ça qu’il faut faire rentrer dans la tête des joueurs. »

Des bases à mettre en place dès ce vendredi. S’il n’y a pas péril en la demeure, le mois d’août s’annonce monstrueux pour les Isérois. Et des points, il faudra forcément en prendre pour ne pas déjà se mettre en position très délicate au classement. « On va à Chambly pour gagner », annonce le joueur, sans langue de bois. « Il va falloir vite prendre des points. Dans ce championnat là on ne peut pas prendre trop de retard. Chambly a l’opportunité de nous mettre à 8 points, ça serait déjà énorme. Tous on va devoir se mettre au niveau parce que tous ce qu’on fait en ce moment c’est insuffisant. »

Grenoble pourra compter sur son exemplaire défenseur. Blessé en fin de saison dernière puis gêné par des petits pépins physiques pendant la préparation, Eric monte en puissance. « Je me sens mieux. Avec mes blessures, j’ai eu du mal à retrouver le rythme mais avec le match disputé avec la réserve (lors du déplacement à Guingamp en L2) et les 80 minutes joués contre Ajaccio ça va mieux. ». Amoindri par plusieurs absences, le GF38 pourra compter sur son « VDA ». Et ça, c’est une sacrée bonne nouvelle.

Leave a Comment