Et pendant ce temps là, au Puy…

Et pendant ce temps là, au Puy…

Les Ponots comptent désormais 6 unités de retard sur Grenoble après leur match nul sur la pelouse de la réserve du Stade de Reims, le week-end dernier (1-1). Un nouveau coup sur la tête d’une équipe qui a compté jusqu’à 8 points d’avance sur le GF38 à un moment de la saison. Mais qui n’abdique pas pour autant ! Nous avons demandé à nos confrères de Haute Loire Football Wil, suiveur attentif de cette équipe du Puy, de nous livrer son sentiment sur la situation vu du Puy de Dôme.

« Le nul a fait mal au moral », note le journaliste. « Mais ils vont tout donner sur les 3 derniers matchs et veulent venir s’imposer à Grenoble. Tant que c’est possible, ils joueront à fond. »
Les coéquipiers de Tony Patrao doivent réaliser un sans-faute s’ils veulent espérer voir le National. Mais aussi compter sur un faux-pas du GF38 dans le même temps. Dans ces cas là, et on connaît bien cette situation dans la capitale des Alpes pour l’avoir vécu ces dernières années, on se raccroche au moindre petit détail.
« Le fait que Raon l’Étape fasse entrée gratuite et veuille un max de monde au stade, on se dit qu’ils ne lâcheront pas le match contre Grenoble« , positive Wil.

Si côté GF38 on veut plier l’affaire dès ce week-end, au Puy on espère toujours pouvoir disputer une finale au Stade des Alpes dans un peu plus de deux semaines.

Leave a Comment