Pour son dernier match de l’année, le GF38 accueille Rodez ce vendredi soir au Stade des Alpes. Une équipe de Grenoble qui pourra compter sur son défenseur-buteur Eric Vandenabeele. Le Calaisien, arrivé il y a trois ans et demi dans les Alpes, porte depuis avec honneur et bonheur les couleurs d’un club, d’une ville, dont il incarne à merveille les valeurs d’abnégation et de combativité.

Les saisons passent. Les niveaux évoluent, les effectifs du GF38 avec eux. Ils sont ainsi désormais peu nombreux les Grenoblois à avoir foulé les pelouses de CFA avec le maillot grenoblois. Parmi eux, Eric Vandenabeele. Le joueur de 28 ans (il les a eu en début de semaine) reste fidèle à lui-même depuis qu’il est arrivé de Boulogne en 2016 : discret et travailleur.
« VDA » fait en effet peu parler de lui mais reste indéboulonnable au sein d’une défense qui n’a pas perdu de sa solidité en revenant dans le monde professionnel. Grenoble a grandi, son défenseur avec lui.
Brice Maubleu nous disait récemment qu’Eric était un des deux meilleurs défenseurs (l’autre étant Sandy Paillot) avec lesquels il avait pu évoluer. Pas assez grand et rapide pour la Ligue 2 ? Vandenabeele met pourtant peu de temps à se rendre indispensable grâce à son âpreté au duel,son très bon jeu aérien et sa qualité de relance, notamment sur jeu long. L’an dernier il dispute 27 matchs pour sa première année à ce niveau. Il en est déjà à 15 cette saison, dont 14 comme titulaire, avec des résultats et des stats qui parlent pour lui (5e joueur de L2 au nombre des dégagements défensifs avec 76 par exemple ou encore 60% de duels gagnés).

Vandenabeele ne s’estime pas pour autant « arrivé » et c’est sûrement ce qui fait sa force alors qu’il entre dans la force de l’âge pour un défenseur. On lui parle de son but à Sochaux ? Il répond que l’équipe peut encore mieux faire sur les phases arrêtées. On évoque la solidité défensive et le peu de défaites ? Il estime que Grenoble doit mieux faire et viser mieux dans ce championnat, notamment à domicile.
Faire plus, faire mieux. Eric Vandenabeele n’a jamais cessé d’avancer et il se verrait bien accompagner encore plus loin son GF38 vers les sommets.

La conférence de presse d’Eric Vandenabeele avant Grenoble – Rodez :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici