[Droits TV] Les clubs de D2F n’ont toujours pas touché le moindre centime

[Droits TV] Les clubs de D2F n’ont toujours pas touché le moindre centime

Article de notre partenaire Foot Amateur :

C’est une des répercussions du fiasco Médiapro. Les clubs féminins n’ont toujours rien touché des subventions négociées sur les droits TV. De quoi fragiliser les clubs amateurs notamment.

Comme pour les homologues masculins – avec des sommes bien sûr moins faramineuses mais malgré tout dans des proportions importantes, les clubs féminins de D1 et de D2 devaient eux aussi bénéficier d’une augmentation des subventions liées aux droits TV, suite à l’accord avec Médiapro. En D1, les clubs professionnels se voyaient ainsi promettre 627 000€ (550 000€ pour les amateurs), en D2 69 000€ (55 000€ pour les amateurs).

Soucis : jusque là, pas le moindre centime n’est arrivé. « On a fait un tiers de la saison et on n’a toujours pas vu l’ombre d’une subvention arriver », confirme Serge Garcia, président de la section féminine de Thonon Evian Grand Genève et membre du collectif des clubs amateurs de D1 et D2.

« Je ne parle pas des déplacements ou de l’aide Covid, mais des 55 000€ qui étaient promis et écrits noir sur blanc par notre président, poursuit-il. Là dessus, on nous laisse entendre que peut être on ne les aura pas ou que la Fédération se bat pour un tiers. »

Les clubs attendent des informations

Ces sommes sont un gros manque à gagner pour les clubs nationaux féminins. « C’est assez consternant et grave, un certain nombre de clubs ont défini leur budget en tenant compte de cette subvention, assure Serge Garcia. Ce serait malheureux qu’on place la FFF comme un client douteux dans nos comptes. Mais s’il faut qu’on en arrive là, on en arrivera là. » Le président haut-savoyard regrette le manque de communication à ce sujet.

Avec le nouveau contrat des Droits TV signé entre la Ligue de Football Professionnel (LFP) et Canal +, les clubs attendent désormais des informations concrètes à ce sujet. Certains avec beaucoup d’anxiété. Si certaines sections féminines peuvent toujours s’arranger avec les sections masculines de leur club pour trouver un équipe, on vous laisse imaginer la situation des structures amateures de D1 pour qui ce demi-million d’euros promis constitue une part énorme du budget 2020-2021…

Leave a Comment