Site icon Grenoble Foot Info

Dans un match séduisant, Grenoble et Échirolles se neutralisent

Après un succès majeur obtenu à domicile contre la réserve du FC Annecy la semaine dernière (1-0), le GF38 B recevait, à Stijovic, un FC Échirolles plutôt en forme pour le compte de la 8e journée de Régional 1.

Installés dans un 433 avec ballon qui plaçait Mathieu Gourgand en véritable régulateur, puis dans un 451 à la récupération, les intentions des Grenoblois semblaient claires : assurer une certaine solidité en phase défensive, puis pouvoir se projeter rapidement à la récupération du ballon en profitant de
leur qualité de distribution et de la vitesse de leurs offensifs, notamment Okardi ou Dedola, particulièrement virevoltants lors de cette partie. De leur côté, les Échirollois s’appuyaient sur un 442 qui se transformait en 4411 avec Medoukali en 9 et demi, qui décrochait beaucoup pour orienter le
jeu et lancer ses coéquipiers.

Sur un terrain difficile, les circuits de jeu courts auxquels les deux équipes pouvaient potentiellement se rattacher étaient rendus moins efficaces, et une tendance pour les longs ballons dans le dos de la défense semblait se dessiner. Le premier quart d’heure était plutôt à l’avantage des visiteurs Échirollois.

C’était notamment le jeune Kpolo qui se mettait le plus rapidement en évidence, avec une première incursion dans la surface grenobloise qui débouchait sur une parade solide de Diop (6e). Le GF38 répondait par une frappe lointaine, elle-aussi stoppée par Maqueda (8e). Bien que dangereux dans le jeu long, Échirolles parvenait également à s’appuyer sur de jolis mouvements dans de petits périmètres, et un jeu à 3 débouchait sur deux bonnes frappes de Zebidour, repoussées par Diop.

C’était aux alentours de la demi-heure de jeu que le rythme s’accélérait et que le match prenait en intensité. D’abord, Okardi était à la réception d’une belle passe en profondeur mais butait sur un Maqueda bien sorti. Dans la foulée, le ballon revenait sur le côté droit, un bon centre était adressé à
Gourgand dont la tête appuyée était une nouvelle fois boxée par le portier visiteur (27e). Quelques minutes plus tard, c’est à nouveau le capitaine du GF38 qui tentait sa chance d’un bel extérieur du pied qui manquait le cadre échirollois (30e). De son côté, le FCE continuait d’exploiter efficacement la
largeur et la profondeur, et finissait par débloquer le match. Kpolo partait du côté gauche pour éliminer trois défenseurs grenoblois avant d’être fauché par Diop. Grâce à un travail remarquable, le jeune attaquant obtenait un penalty que transformait Zebidour pour donner l’avantage aux visiteurs (0-1, 35e). Un but qui permettait aux Échirollois de mener à la pause.

Mais les Grenoblois ne s’avouaient pas vaincus, et revenaient des vestiaires avec l’ambition de remporter ce match. Les visiteurs ne cessaient pas pour autant de jouer, et Bozet passait tout proche de doubler la mise lorsque sa frappe croisée était repoussée par une solide parade de Diop (55e). Sur
la même action, Kpolo était heurté par un défenseur grenoblois et devait céder sa place. Un véritable tournant dans un match sur lequel il semblait avoir la main mise, tant sa vitesse et sa qualité de percussion avaient pu faire mal à la défense des locaux. Dix minutes plus tard, le GF38 revenait au
score : un centre de Tourraine provoquait un cafouillage dans la surface du FCE, le ballon atterrissait finalement dans les pieds de Dedola qui envoyait un véritable missile dans la lucarne de Maqueda (1-1, 65e). Les Grenoblois sentaient le vent tourner et continuaient à pousser, à l’image de l’entrée de
Djellal pour Yameogo juste après le but égalisateur. Ils parvenaient de mieux en mieux à étirer le bloc échirollois, et Okardi en profitait pour réceptionner une belle passe entre les lignes. Le jeune attaquant s’échappait pour aller défier Maqueda et obtenait lui aussi un penalty après avoir été fauché par le gardien du FCE. Djellal se présentait face à Maqueda et transformait avec sang-froid pour donner un but d’avance à Grenoble (2-1, 68e). Au cœur d’un temps fort grenoblois, Tourraine adressait un nouveau bon centre à destination de Mbomiko que seul un tacle salvateur d’un défenseur visiteur pouvait empêcher d’inscrire le but du break (76e). Un autre tournant important, puisque moins de dix minutes plus tard, Échirolles, qui bataillait pour recoller au score, était récompensé par une puissante tête de Diamonika (83e, 2-2).

Les deux équipes se quittaient sur un score de parité au terme d’un match intense et très agréable.
Après avoir fait preuve de beaucoup d’ambition au cours des 90 minutes, le GF38 et le FCE devaient se contenter du point du nul. Grenoble poursuivait sa dynamique intéressante en restant invaincu après sa victoire face à Annecy B la semaine passée, et Échirolles décrochait un bon point à l’extérieur avant de recevoir Vaulx-en-Velin B samedi prochain.

À Grenoble (Stade Stijovic), GF38 2 – FC Échirolles : 2-2 (mi-temps : 0-1).
Arbitre : Monsieur Adobati.
Buts : Dedola (65e) et Djellal (68e) pour le GF38 ; Zebidour (35e) et Diamonika (83e) pour le FCE
Avertissements : Mangane (18e) et Dedola (78e) au GF38
GF38 2 : Diop – Dedola, Tourraine, Mangane, Mbemba – Yameogo (Djellal 65e), D’Antona (Loba 46e), Gourmat – Okardi, Gourgand, Benyounes (Mbomiko 46e)
FC Échirolles : Maqueda – Diamonika, Bakli, Bolo, Goncalves – Toloba (Abdellah 76e), Bozet (Mouanda 65e), Abdelaziz, Zebidour – Kpolo (M’Raihi 58e), Medoukali

Quitter la version mobile