[D2F] Montauban – GF38 (6e journée) : 1er test à réussir

[D2F] Montauban – GF38 (6e journée) : 1er test à réussir


Grenoble voit la 6e journée comme un test à passer. Il est vrai que le déplacement à Montauban n’est pas facile, au vu de la forme de l’équipe. Un voyage en région Occitanie assez long, espérons que celui-ci ne laisse pas de trace.

Pour ce qui est de la rencontre le coach, Nicolas Delépine, nous confiait : « cela ne sera pas un match facile, nous le savons ». Il est vrai que les joueuses du Tarn et Garonne font forte impression en ce début de saison, au vu de leur victoire sur l’OGC Nice le week-end dernier.

Les Grenobloises ne comptent pas faire de la figuration, bien au contraire. Certes elles ne marquent pas beaucoup de buts, un en moyenne par match. Le côté positif est au niveau de la défense avec seulement deux buts encaissés, on peut constater tout le travail de l’équipe pour préserver ce résultat.

A cette occasion nous avons pu avoir un échange avec Ophélie Wasner, défenseure du GF38 depuis des années (> entretien avec Métro-Sports il a quelques saisons).

Ophélie, comment êtes vous arrivée au foot ?

« Alors pour le foot j’y suis arrivée assez bêtement, en fait j’étais un peu hyperactive quand j’étais petite et ma sœur était dyslexique. Donc elle allait chez l’orthophoniste le mercredi après-midi, et devant chez moi il y avait un stade de foot avec des entrainements dans ma catégorie d’âge. Du coup ma mère m’a proposé d’aller m’entrainer plutôt que de poiroter devant l’orthophoniste et c’est ce que j’ai fait et je n’ai jamais arrêté».

Quelle expérience avez-vous eu du foot portugais ?

« Pour mon expérience au Portugal, j’y suis allée pour mes études de kiné pendant 4 ans et j’ai validé mes diplômes de kiné là-bas. Mes deux premières années j’ai joué à Braga, en seconde division. Elle est plus basse que la deuxième division française. J’ai eu aussi l’occasion de m’entrainer avec l’équipe 1 de Braga, qui s’entrainait le matin, après c’était compliqué de se projeter là dedans car j’y étais pour mes études. C’était impossible de m’entrainer tous les matins pour moi, je ne me suis pas projetée plus haut à ce moment là. Sur mes deux dernières années j’ai joué au foot en salle en première division, qui est un des meilleurs championnats de foot européen en salle. C’est très développé là-bas. Il y avait beaucoup d’intensité, les filles avaient un très bon niveau. Pour moi c’était très intéressant car ça m’a permis d’apprendre de nouvelles choses et de jouer au foot d’une autre manière dans la finalité. J’ai vraiment adoré ça et j’ai pris beaucoup de plaisir et beaucoup d’expérience à pouvoir jouer au foot en salle avec des filles qui étaient vraiment spécialistes dans ce sport. J’aurai aimé qu’il y ait en France un championnat de foot féminin en salle, j’espère que dans les prochaines années cela se développera. »

Comment vous préparez vous pour le match de dimanche ?

Pour ce week-end, je me prépare à un gros match contre Montauban. Certes c’est le leader actuel, après on est à égalité de points donc on a toute nos chances. Je pense que c’est une grosse équipe qui va jouer physique. Elles nous ne feront pas de cadeaux donc on va répondre présentes aussi de notre coté. Elles ont réussi à gagner à Nice le week-end dernier, c’est une très belle perf, donc je pense que ça va être un beau match. Il va falloir aller chercher des points sur ce déplacement. Et je vais retrouver Océane Grange, qui a joué avec moi à Claix et au GF38. Après ça fait quelques années que je n’étais pas là, du coup je ne connais pas toutes les équipes, même Montauban. J’ai des échos, moi je prends match après match et l’objectif c’est de les gagner un par un. Donc j’espère que ce week-end on aura une équipe soudée qui va arracher la victoire là-bas, en tout cas c’est notre objectif ».

Nicolas Delépine nous a également parlé de l’adversaire du jour en nous disant : « c‘est une équipe qui est difficile à manœuvrer. Elles sont premières avec un match en moins, on va devoir jouer un gros match, comme contre Yzeure. Elles font parties des meilleures attaques du championnat et ont des joueuses très expérimentées, à l’image d’Océane Grange et de deux Guingampaises que j’ai eu en formation ».

Le groupe grenoblois : Templier, Da Silva, Pilot, Limage, Domenjoud, Wasner, Arpin, Jeudy, Ben Hadj ;M, Larrivée, Brissonnet, Chabrier, Compper, Tamba, Shaiek, Michelland.

Match à 15h à Montauban

Leave a Comment