D2F. Le GF38 tient le co-leader en échec

D2F. Le GF38 tient le co-leader en échec

A défaut de beaucoup avancer au classement, le GF38 s’est donné quelques motifs d’espoir en tenant en échec l’Olympique de Marseille ce dimanche après une prestation de qualité (0-0).

On s’attendait à un match difficile pour les Grenobloises face à une formation phocéenne qui avait tout gagné jusque là. Mais c’était sans compter sur leur envie de bien faire. Dès l’entame, les Iséroises mettaient ainsi le pied sur le ballon et se rendaient dominatrices du jeu.

Certes, les Olympiennes ne rompaient pas mais une pelouse un peu grasse les perturbaient. Les joueuses de Nicolas Delépine montraient un visage séduisant qu’on ne leur connaissait plus au cours d’un premier quart d’heure excellent sur toutes les phases de jeu.

Les Marseillaises essayaient de surprendre la défense mais toute l’équipe alpine défendait son terrain, et jouait parfaitement le piège du hors jeu. Toutefois, les locales se faisaient une frayeur : sur un dégagement, Kbida mettait une frappe qui effleurait la transversale (32e).

Les Grenobloises poussaient mais elles n’arrivaient pas à trouver le but. A la pointe de l’attaque, Jeudy et Fabre oppressaient la défense. La pause arrivait sur un score vierge.

Un manque de réussite

Au retour des vestiaires, on prend les même et on recommence, avec les mêmes envies. Décidément, Jeudy était sur tous les coups, à l’image du coup-franc qui finit lui aussi sur la transversale (65e).

Les conditions de jeu pénalisaient fortement le jeu des Olympiennes et plusieurs fautes étaient sifflées de part et d’autre. Tout le monde applaudissait le but de Fabre, partie en profondeur. Mais l’arbitre de touche avait levé son drapeau pour une position de hors jeu (69e).

Les minutes s’égrainaient et on voyait bien le match nul arriver. Malgré quelques frayeurs dans la défense grenobloise, lorsque les Marseillaises frappaient au but ou centraient, Boklach régnait sur sa ligne.

L’action du match la plus importante intervenait quand Jeudy se retrouvait face au but vide, mais dévissait sa frappe qui passait à coté (72e). A peine 6 minutes plus tard, sur un corner, Domenjoud sautait au dessus de tout le monde, mais sa tête passait à coté (78e).

Fiche technique

Compositions :

GF38 : Boklach, Surpris, Pilot, Domenjoud, Limage, Decilap, Larrivée ©, De Jesus (Granjean 90+8), Fabre (Shaiek 90+8), Wasner (Froment 46e), Jeudy (Chabrier 90+2)

OM : Benameur Taieb, Da Cruz Rodrigues, Gouineau, Sow, Diop (Conesa 68e), Perret (Devant 68e), Kbida (Zahot 40e), Couasnon, Clark, Giaimo, Dembele (Diakhate 46e)

Remplaçantes :

GF38 : Shaiek, Grandjean Beylot, Renault, Chabrier, Froment

OM : Diakhate, Zahot, Conesa, Devant, Hatchi

Avertissements : Limage pour Grenoble, Gouineau, Sow, Perret pour l’OM

Arbitre : Cécile Bessiere

Les réactions d’après-match

Leave a Comment