Coupe de France. Le GF38 au bout du suspens

Coupe de France. Le GF38 au bout du suspens

Avec un groupe très rajeuni – avec quatre joueuses de 19 ans et une de 17, Grenoble s’est qualifié pour le second tour fédéral de la coupe de France féminine en éliminant Valence (R1) après les tirs au but (2-2, 7 tab à 6).

Après une entame compliquée, le GF38 prenait le jeu en main et se montrait dangereux par le biais de Chabrier et Fabre (20’). Les Valentinoises répliquaient sur des coups de pied arrêtés. Les deux équipes se maitrisaient et le score à la pause était vierge (0-0).

La seconde période démarrait de belle manière puisque sur une belle action collective, Chabrier était servie et battait la gardienne (0-1, 55e). Le coach valentinois faisait rentrer Lextrayt pour aider son équipe sur le plan offensif. Il ne fallait pas attendre longtemps puisque sur son premier ballon, elle faisait mouche d’une superbe frappe (1-1, 56e). Des minutes folles puisque Grenoble reprenait l’avantage à peine 4 minutes après et de nouveau par la jeune joueuse (19 ans) Chabrier pour son doublé (1-2, 60e).

Les Drômoises donnaient tout pour revenir au score et étaient récompensées dans le temps additionnel avec un ultime coup-franc que Cirri catapultait dans le petit filet (2-2, 94e).

La décision se faisait aux tirs aux buts. La séance commençait et les locales ouvraient la série avec un sans faute. Les joueuses de Nicolas Delépine répliquaient jusqu’à ce que la très jeune gardienne iséroise Julie Tissino (17 ans) arrête le 7e penalty. Anäelle Michelland (19 ans) ne tremblait pas pour envoyer Grenoble au tour suivant. Le GF38 y accueillera Le Puy Foot 43, le 11 décembre prochain.

Leave a Comment