#CoupdeProjo – Paris FC

Déjà la dix-huitième journée de cet exercice de Ligue 2 version 2018-2019 et le GF38 ne cesse d’impressionner les observateurs. Ce vendredi c’est le Paris FC et Mecha Bazdarevic qui fera son retour au Stade des Alpes, dans un match de haut de tableau…

Le club :

Anciennement fusionné avec le Paris Saint Germain, le club du Paris Fc naît tel qu’il est aujourd’hui en 1972, après quelques saisons en première division, s’en suivra une descente en deuxième division et même une rétrogadation au statut de club amateur. Depuis durant des années le PFC a essayé de revenir dans le monde professionnel tant bien que mal en y parvenant enfin en 2015, avant néanmoins de finir lanterne rouge de la saison de Ligue 2 suivante. Mais le Paris FC fera l’ascenseur et remontra de suite en 2017 en Ligue 2 et cette fois-ci la saison sera excellente avec une huitième place obtenue.

Cette saison :

La très bonne saison de l’an passé a eu un impact sur le PFC, puisque Fabien Mercadal a été embauché par un club de Ligue 1 : le Stade Malherbe de Caen. C’est donc Mecha Bazdarevic qui est arrivé en Île de France et l’ancien coach grenoblois connaît un début de saison plus que correct en pointant à la huitème place à seulement trois points de Grenoble, quatrième. Un style de jeu très défensif qui rappelle les grandes années grenobloises, le PFC est en effet la meilleure défense du championnat avec seulement dix buts encaissés en dix-sept matchs disputés.

Le mercato :

Pour ce qui concerne les départs, le club parisien a perdu son latéral gauche Thomas Delaine recruté par le FC Metz pour 600000 euros mais aussi de son buteur Malik Tchoukounté auteur de douze buts la saison passée qui a suivit Fabien Mercadal à Caen. Les défenseurs Hervé Lybohy et Ousmane Sidibé ont eux rejoint le sud de la France en signant respectivement à Nîmes et Beziers. Le gabonais Axel Meye s’est quant à lui engagé dans le championnat du Koweït, un départ éxotique tout comme celui de Martin Momoun vers la Roumanie. Enfin le milieu de terrain Redouane Kerrouche auteur d’une belle saison l’an passé a signé pour Leuven en Belgique pour 500000 euros.

La recrue phare du PFC a lui fait chemin inverse de la Belgique à la France, en effet Jonathan Pitroipa, l’ancien rennais s’est engagé à Paris. Les parisiens sont aussi allé trouver leurs joueurs en National avec l’arrivée des milieux offensifs Fabien Ourega et Garland Gbéllé de Drancy et Cholet mais aussi du défenseur Ousmane Kanté de Béziers. Le latéral droit suisse Vincent Rüfli arrive lui de la Ligue 1 et de Dijon, et Adama Sarr est arrivé du relégué Bourg-Perronas. Enfin le PFC s’est renforcé avec des prêts, ceux de Romain Perraud et de Rominigue Kouamé de Nice et Lille ainsi que l’avant-centre amienois Yannick Mamilonne et pour finir le brésilien Azevedo en provenance de République Tchèque.

L’effectif et le style de jeu :

Après avoir joué le début de saison avec un 4-2-3-1, Mehmet Bazdarevic est revenu vers un 4-4-2 plat sur les deux derniers matchs. Dans les buts on retrouve le capitaine de 35 ans Vincent Demarconnay, devant lui une charnière composée de Kanté et Samuel Yohou même si Frédéric Bong a sa chance aussi. Du côté droit de la défense on trouve Souleymane Karamoko et à gauche c’est le jeune Perraud qui semble s’être imposé. Le double-pivot devant la défense est composé récemment de Kouamé et Akichi. La concurrence est rude sur les ailes, à droite la place est disputée entre Dylan Saint-Louis et le malgache Lalaina Nomenjanahary et de l’autre côté c’est entre Julien Lopez et Ourega. Devant soit c’est Pitroipa qui évolue dans un rôle de numéro dix ou alors il est associé devant à la révélation du début de saison du PFC le jeune Silas Wamangituka auteur de trois buts sur les quatre derniers matchs.

Le GF38 devra donc s’imposer vendredi soir s’il ne veut pas voir revenir le Paris FC au classement, mais il faudra pour cela marquer contre la meilleure défense du championnat que sont les hommes de Mehmet Bazdarevic.

Leave a Comment