#CoupdeProjo US Orléans

13ème match pour Grenoble et il s’agit d’un déplacement à Orléans, un affrontement entre les deux équipes les plus surprenantes dans le bon sens du terme de ce début de saison de Ligue 2. Une rencontre qui sera programée Samedi à 15h puisque l’USO disputait un match de Coupe de la Ligue mercredi soir.




Le club :

Sans doute pas l’équipe la plus reconnu de cette Domino’s Ligue 2, Orléans compte néanmoins une finale de Coupe de France à son actif en 1980 et plusieurs saisons en deuxième division. Dans son histoire récente, l’USO a enchaîné montées en Ligue 2 et descentes en National mais sauvés il y a deux saisons lors du barrage, depuis Orléans progresse avec premièrement une 12ème place la saison passée et ensuite un excellent début d’exercice 2018-2019…

Le début de saison :

Cela paraît assez fou lorsqu’on regarde la situation actuelle d’Orléans de s’imaginer que cette même équipe était lanterne rouge de Ligue 2 au bout de trois journées avec dix buts encaissés pour un marqué. Mais depuis tout va bien dans le meilleur des monde pour les hommes de Didier Ollé-Nicolle qui compte à l’heure actuelle six succès de rang, la meilleure série en cours parmis toutes les équipes du championnat. De plus fait notable c’est aussi six « clean sheet » de suite pour Orléans, cette série incroyable se note évidemment au classement avec une progression de la 18ème à la 5ème place durant ces six journées, c’est donc dans une forme étincelante que l’USO s’apprête à recevoir le GF38 samedi après-midi

Le mercato :

Orléans a pourtant perdu l’un de ses meilleurs joueurs cet été en la personne de Yannick Gomis, l’auteur de 12 buts la saison passé vers le RC Lens. Livio Nabab et Mohamed Slim Ben Othman ont eux quitté l’USO pour Bourg-Peronnas et le championnat tunisien. Dans le secteur offensif on note aussi le départ d’Oumar Camara vers la super league grecque. Autre joueur très important c’est Ferris N’Goma qui après une excellente saison a été recruté par le Stade Brestois. Certains joueurs sont quant à eux rentrés dans leur club après un an de prêt, c’est le cas de Denis Will Poha par exemple. Les prêts sont très utilisés par le club du Loiret qui cette saison a amené au milieu de terrain Durel Avounou de Caen, Armand Laurienté de Rennes, dans le secteur défensif on retrouve Quentin Lecoeuche de Lorient ou encore Ruben Droehnle de Lille, ainsi qu’en pointe Jordan Tell du Stade Rennais. Au niveau des arrivées définitives on retrouve Joseph Lopy en provenance de Clermont, le milieu défensif Thomas Ephestion du RC Lens.

L’effectif et le style de jeu :

Ce qui peut paraître encore plus paradoxal côté orléannais, c’est que le système mis en place par Didier Ollé-Nicolle est toujours le même depuis le début c’est à dire un 4-5-1 qui peut se transformer en 4-3-3 avec ballon. Dans les cages on retrouve Gauthier Gallon, ancien portier nîmois, ses buts sont défendus par une charnière centrale composé quasiment toujours de Gabriel Mutombo souvent associé au connu et expérimenté Pierre Bouby ou encore Cedric Cambon. Au poste de latéral droit on trouve en général l’ancien lavallois Adrien Monfray, même si le jeune Steeve Furtado cherche à gagner sa place. De l’autre côté c’est Gauthier Pinaud qui occupe le poste même si concurrencé par Lecoeuche. Au milieu de terrain, en sentinelle on retrouve Lopy arrivé cet été de Clermont et déjà bien installé. Les places restantes dans le milieu sont partagés entre Avounou qui semble s’imposer comme un titulaire en puissance, Ephestion et l’ancien joueur du PSG Yohan Demoncy. Sur les côtés de ce milieu on retrouve à droite le très technique Karim Ziani âgé désormais de 36 ans, l’ancien marseillais fait un gros début de saison avec l’USO. Et à gauche on retrouve Ousmane Cissokho doublé de temps à autre par le très jeune Laurienté. Enfin à la pointe de l’attaque c’est bien évidemment l’ancien des Reds de Liverpool Anthony Le Tallec qui est sur une très bonne dynamique aidé aussi par la concurrence de Tell le jeune joueur prêté par Rennes.

Leave a Comment