#CoupDeProjo – Le Stade Brestois 29

Zoom sur le prochain adversaire du GF38 : le Stade Brestois 29, auteur d’un bon début de saison et qui occupe la 4ème place du classement de la Ligue 2 avant son déplacement à Grenoble.




Le club :

C’est durant la fin des années 80 que Brest a connu son âge d’or avec de nombreuses saisons en première division et une 8ème place en 1987. C’est aujourd’hui une solide équipe de Domino’s Ligue 2 que Grenoble va recevoir après sa splendide victoire face à Valenciennes (4-2) ce vendredi 21 septembre à 20h. Et effectivement depuis sa redescente en Ligue 2 en 2013, Brest a toujours joué les premiers rôles avec une septième (2014), une sixième (2015) et reste même sur deux cinquièmes places d’affilée sur les deux dernières saisons avec Jean-Marc Furlan aux manettes. Et cette saison l’équipe brestoise est aussi considérée comme l’un des favoris à la montée en Ligue 1 et semble pleinement assumer ce statut avec un gros début de saison…

Le début de saison :

Pourtant Brest n’était pas parti sur les chapeaux de roues avec seulement 4 points en 4 journées et une seule petite victoire à Troyes (1-2) et deux défaites face à Metz à domicile puis à Sochaux. Mais depuis tout est rose dans le Finistère avec 3 victoires en 3 matchs de Ligue 2 avec une victoire solide face au Havre concurrent direct à la montée (1-0) puis c’est à L’Abbé-Deschamps que Brest est allé s’imposer 2 buts à 0 et vendredi dernier on a vu les hommes de Jean-Marc Furlan s’imposaient brillement 4 à 1 à domicile face au Gazélec. C’est donc en pointant à la 4ème place avec 13 points donc deux de plus que le GF38 que le SB29 se rendra au Stade des Alpes vendredi soir.

Le mercato :

Brest a sans doute perdu l’une des légendes de son histoire récente avec le départ à la retraite de Bruno Grougi après 9 saisons et 302 matchs sous les couleurs du club brestois. Auteur d’un début de saison canon avec les grenats Habib Diallo est retourné au FC Metz après un prêt. On note aussi les départs de Coeff, Berthomier, Gastien et surtout d’Ibrahima Sissoko à Strasbourg qui ont grandement boulversé le milieu de terrain. Enfin durant la deadline du mercato c’est l’OL qui a déboursé plus de cinq millions d’euros pour s’attacher les services du très prometteur avant-centre Lenny Pintor. C’est donc au milieu de terrain que Brest a cherché à se renforcer, et ce fut le cas grâce aux arrivés de Thomas Ayasse du Havre mais aussi d’Haris Belkebla relégué avec Tours. On note en plus les arrivées en prêt de Jessy Pi et d’Ibrahima Diallo en provenance respectivement de Toulouse et Monaco. Enfin l’ailier Yoann Court rejoint les hommes de Jean-Marc Furlan en provenance de Bourg-Péronnas

L’équipe :

D’un point de vue tactique le système privilégié est en général un 4-1-4-1, modifiable en 4-2-3-1  si l’on désire ouvrir davantage le jeu, comme ce fut le cas lors de la dernière victoire face au Gazélec (4-1). Si l’on observe les derniers matchs, notamment ceux de la bonne série brestoise. Les cages sont quoi qu’il advienne gardées par l’international espoir Gautier Larsonneur. La charnière centrale est en général le positionnement de l’expérimenté Anthony Weber et du jeune camerounais Jean-Charles Castelletto même si Brendan Chardonnet tente de trouver une place dans cette défense. Sur le côté droit de la défense on trouve le capitaine de cette équipe du Stade Brestois en la personne de l’ancien lavallois Gaëtan Belaud, et à gauche c’est Quentin Bernard qui semble être dors et déjà le titulaire indiscutable à ce poste. En sentinelle, c’est donc Jessy Pi qui occupe ce poste devant La défense. Si Furlan met en place un double-pivot, il est souvent associé à l’algérien Haris Belkebla. Légèrement plus haut sur le terrain on retrouve Thomas Ayasse l’ancien havrais qui connaît parfaitement la Ligue 2 et parfois le très jeune international français  U19 Ibrahima Diallo. Sur les côtés de l’attaque on note la présence de Matthias Autret et de son très gros début saison. Yoann Court ou Kevin Mayi se disputent aussi les spots disponibles en attaque. En pointe, par contre la place est réservée à Gaëtan Charbonnier, déjà auteur de 6 buts cette saison et qui pointe à la deuxième position au classement des buteurs. La formation du Finistère possède un effectif talentueux profond dont le GF38 devra bien évidemment se méfier ce vendredi soir.

Leave a Comment