Compte-rendu GF38 B – AC Seyssinet (4-0)

Bon match amical avec deux formations qui n’ont jamais rien lâché mais le score, sévère, ne reflète pas la physionomie du match. Avec un peu plus de réalisme les coéquipiers de Jérôme Vaz auraient pu marquer deux ou trois buts.




Fiche technique
À Grenoble, Stade du Clos d’Or , GF38 (B) bat AC Seyssinet 4-0 (mi temps : 2-0). Arbitre : Mlle Camille Leblanc assistée de MM. Hagli et Bini. Spectateurs : 100 environ. Temps ensoleillé et agréable.

Buts:  Benslama 12e, Khaldi 15e, Chergui 70e, Mila 85e

GF38 : Monti, Cheribet, Pouliquen (cap), Nkouma, Benslama, Belbey, Khaldi, Gourmat, Coulibaly, Matebu, Ben Hadj, Henriques, Mangione, Chergui, Jurine, Mila : Entraîneur: Hakim Aibeche.

AC Seyssinet: Perrin, Naquin, Trouflard, Ramos, Soumah, Souaré, Vaz (cap), Fournier, Buisson, Bucari, Clavel, Correnti, Dubrulle, Frendo, Falco, Moumouni, Cartier-Millon: Entraineurs : Greg Bardaro et Mathieu Cianci .


LE MATCH : Les Grenoblois connaissent bien le stade du clos d’or, déjà un avantage . Ça démarre fort pour les coéquipiers de Lucas Pouliquen, qui sera le chef d’orchestre dans toute la partie. Khaldi et Ben Hadj font des misères aux défenseurs seyssinetois. Les hommes d’Hakim Aibeche veulent prendre le jeu à leur compte et il ne leur faudra pas plus de 15mn pour ouvrir le score par Benslama qui ajuste sa frappe dans le petit filet.
Khaldi, sur une passe en profondeur millimétrée de Ben Hadj, double la mise en croisant sa frappe, ne laissant aucune chance à Perrin.
Après ce premier quart d’heure difficile, les hommes de Bardaro et Cianci réagissent sous l’impulsion de Vaz, maitre à jouer de son équipe. Bucari, Correnti et Clavel provoquent les défenseurs grenoblois et se procurent des occasions. Il faut un très bon Nathan Monti dans les buts pour préserver le score.

Malek Chergui entre en jeu dès le début de la seconde période et se montre tout de suite dangereux et inscrit même le 3ème but grenoblois d’un missile qui ne laisse aucune chance à Romain Naquin. Malgré quelques occasion de la triplette Dubrulle, Bucari, Correntin, Seyssinet ne parvient pas à revenir au score et c’est même Mila qui enfonce le clou dans les dernières minutes.

 

Leave a Comment