#CoupdeProjo – Clermont Foot 63

Déjà la dixième rencontre en Domino’s Ligue 2 pour Grenoble qui reçoit Clermont ce vendredi et qui aura le désir d’enchaîner après sa victoire au Red Star. Cependant les clermontois sont dans une très bonne dynamique et invaincus en Ligue 2 depuis le 11 août. La tâche s’annonce donc ardue pour le GF38.




Le club :

C’est un club que l’on peut désormais qualifié d’équipe confirmée de Ligue 2 que Grenoble va rencontrer ce vendredi soir. En effet le club auvergnien entame sa douzième saison dans cette division en ayant alterné le très bon et le moins bon sans cependant jamais parvenir à monter en Ligue 1. On a vu durant ces années dans l’Auvergne passer de très bon entraîneurs comme Didier Ollé-Nicolle, Michel Der Zakarian ou encore Corinne Diacre et Pascal Gatien qui ont tous eu des bons résultats (5ème places en 2008, 2012 et 6ème en 2018). C’est donc avec un groupe qui peut être considéré comme un véritable outsider à la montée que Pascal Gatien entame sa deuxième saison…

Le début de saison :

C’est avec 13 points et une neuvième place, soit avec un point et une place derrière Grenoble, que Clermont se présente au Stade des Alpes. Malgré un début de saison compliqué puisque les clermontois n’avaient pris qu’un point après trois matchs. Ensuite, les automatismes se sont mis en place et Clermont n’a plus connu la défaite en Ligue 2 depuis enchaînant six matchs sans le moindre revers. On peut souligner notamment des beaux succès à Valenciennes (0-4) ou face à l’AJ Auxerre (2-0) lors des derniers matchs.

Le mercato :

C’est tout d’abord en défense que les clermontois ont cherché à se renforcer en défense avec les arrivées de trois pensionnaires de Ligue 2 en 2017-2018 Florent Ogier et Josué Albert arrivés respectivement de Sochaux et de Quevilly ainsi que le latéral Vital N’Simba de Bourg-en-Bresse. Offensivement c’est avec des prêts que le club auvergnien s’est renforcé. En effet Yusuf Sari est arrivé de l’OM et Franck Honorat lui de l’ASSE, on ajoute aussi à ces deux jeunes joueurs l’attaquant auxerrois Florian Ayé ainsi que le très expérimenté Ima Andriatsima. Pour consolider son milieu de terrain Pascal Gastien a recruté son fils en provenance de Brest Johan Gastien. Avec la fin du prêt de l’excellent Paul Bernardoni, Clermont s’est fait prêté le 4ème gardien du PSG, le jeune Remy Descamps. Cependant des cadres ont quitté le club cet été, en premier lieu évidemment c’est Rudy Dugimont présent au club depuis 2013 ou encore Thomas Fontaine qui a rejoint la Ligue 1 et le Stade de Reims.Le sénégalais Joseph Lopy et Fabien Centonze ont rejoint les rivaux de Ligue 2 Orléans et Lens. Enfin Clermont a encaissé environ deux millions d’euros en provenance de Strasbourg pour l’attaquant Ludovic Ajorque auteur de 14 buts en Ligue 2 lors de l’exercice présent.

L’effectif et le style de jeu :

Pascal Gastien semble avoir trouver son équipe, puisque les clermontois ont évolué en 4-2-3-1 lors des quatre derniers matchs avec toujours la même ligne défensive. Aux cages c’est le jeune gardien du PSG Remy Descamps qui est titularisé, tandis qu’en défense centrale on retrouve les recrues Florent Ogier et Josué Albert et sur les côtés c’est N’Simba et le jeune Alpha Sissoko qui débutent. Le double pivot devant la défense associe Johan Gastien et l’uruguayen Jonathan Iglesias, et Manu Perez, ancien grenoblois pourrait avoir sa carte à jouer s’il revient bien de sa blessure. Un peu plus haut, derrière l’attaquant le poste se dispute entre le très jeune Lorenzo Rajot et le franco-portugais Mathias Pereira Lage. Mais le jeune néo international espoir portugais peut aussi évoluer sur un côté de l’attaque, tout comme Alassane N’Diaye ou encore Franck Honorat. En tant que numéro 9 la place se joue entre le malgache Andriatisma ou le jeune Florian Ayé auteur de 4 buts cette saison.

Leave a Comment