Brice Maubleu (GF38) : « On n’a pas le sentiment d’être l’équipe à battre »

Blessé au dos face à Pau, Brice Maubleu sera opérationnel pour affronter Cholet samedi au Stade des Alpes. Il se réjouit aussi de retrouver un certain Sandy Paillot, joueur avec lequel il a fréquenté la Ligue 1 les deux années durant lesquelles Grenoble était dans l’élite du football français.




Brice, tu t’es blessé la semaine dernière. Quelle était la nature de ta blessure et est-ce que tu seras rétabli pour affronter Cholet samedi ?

Je m’étais bloqué le dos à l’entraînement mercredi, la semaine dernière. Donc le jeudi, impossible de bouger. Là, ça va mieux. Pau, c’était le premier match que je ratais depuis l’époque Olivier Saragaglia…Plus de deux ans sans louper un match, donc forcément, ça faisait bizarre. J’ai repris ce mercredi donc j’espère être présent sur le terrain samedi en sachant qu’il faut que je reprenne le rythme. J’espère vraiment jouer parce que ça fait longtemps que je n’ai pas loupé un match au Stade des Alpes. Donc j’espère continuer cette série au moins (rires) tout en étant performant.

Est-ce que vous avez le sentiment d’être l’équipe à battre de ce championnat de National ?

Je ne pense pas (que Grenoble soit l’équipe à battre). En CFA, on était l’équipe à battre parce que ça faisait trois ans qu’on y était. En National, il y a beaucoup de clubs avec un historique dans l’élite, le Red Star, Créteil par exemple. Laval, ça fait des années qu’ils sont en Ligue 2. Il y en a d’autres, j’en oublie. Mais il y a beaucoup d’équipes qui ont le potentiel pour monter en Ligue 2. Ce qui joue contre nous peut-être, c’est que les équipes viennent jouer chez nous, dans un stade de 20 000 places, forcément ça motive.

Samedi, vous allez affronter le joueur le plus cher de l’histoire du GF38, Sandy Paillot…

(Rires) Oui. Sandy, c’est quelqu’un d’adorable qui n’a pas eu de chance. Il sortait du centre de formation du Lyon qui était champion de France. La première année où il est avec nous, il met quatre buts alors qu’il est défenseur central. Il fait une énorme saison. Et derrière, il a ces blessures…Moi, j’ai vraiment le souvenir d’un très bon défenseur. Maintenant, les années ont passé. Je pense qu’il est toujours au niveau. Mais il aurait pu avoir une carrière en Ligue 1. À 20 ans, il était en équipe de France espoirs. Après il y a eu ces blessures notamment aux hanches. Du coup, il n’a pas eu le parcours qu’il méritait. En tout cas, ça fera plaisir de le revoir. J’espère que lui aussi. En souhaitant qu’il n’en fasse pas trop et qu’il nous laisse marquer (rires).

GF38 – Cholet sera à suivre comme tous les matchs en direct sur nos supports avec des premières infos dès samedi dans la matinée !

Leave a Comment