Axel Ngando, un champion du monde au GF38

Axel Ngando, un champion du monde au GF38

Axel Ngando s’est engagé en cette fin de semaine avec le GF38. Le milieu de terrain offensif arrive dans les Alpes fort d’une carrière riche et d’un profil créatif qui manquait à Grenoble depuis le départ de Jessy Benet.

Eté 2013. L’équipe de France U20 entraînée par Pierre Mankowski est sacrée championne du monde en Turquie. Aux côtés Alphonse Areola, Lucas Digne, Samuel Umtiti, Paul Pogba et autre Florian Thauvin, on retrouve le nouveau milieu de terrain du GF38. Axel Ngando se signale notamment lors de la compétition par un tir au but converti lors de la finale face à l’Uruguay.

Si le jeune joueur rejoint, une première fois, sous forme de prêt, l’AJ Auxerre après ce titre, c’est du côté du Stade Rennais qu’il fait ses premiers pas dans le monde professionnel. Le natif d’Asnières-sur-Seine, en région parisienne, biberonné au football dès son plus jeune âge – son père jouait en DH et son oncle est l’ancien joueur du PSG notamment Patrick Mboma – a préféré le club breton au Paris Saint-Germain, refusant également au passage une approche de la Juventus au moment de signer son premier contrat pro’.

Il dispute ses premières minutes en Ligue 1 en février 2013, face à Lorient. Son entraîneur Frédéric Antonetti le fait entrer pour les dernières secondes du match… et il marque sur son premier ballon, d’un plat du pied. On a connu pire entame de carrière.

Pour sa première saison pleine, il prend part à 25 matchs de Ligue 2 (pour un peu plus de 2000 minutes de jeu) à l’AJA où son duo avec Ntep fonctionne bien. Il marque à trois reprises et délivre une passe décisive.

De retour à Rennes, il ne parvient pas à s’imposer (aucune minute en Ligue 1) et est prêté à nouveau en Ligue 2 en janvier 2015, cette fois-ci à Angers (19 apparitions, 1 but, 2 passes décisives).

Pas de prêt la saison suivante mais un nouveau club, Bastia, cette fois-ci en Ligue 1. En Corse, il prend part à 22 rencontres de Ligue 1 (2 buts, une passe dé) la première saison, 20 (0 but, 2 passes dé) la seconde, sans parvenir à définitivement s’imposer même s’il joue davantage lors des derniers mois de son aventure.

Suivront une expérience à Gotzep, en Turquie, entre 2017 et 2019 (30 matchs en D1 sur deux saisons mais seulement 731 minutes jouées et 3 buts et une passe décisive) et un retour à l’AJ Auxerre, en août 2019, plus de 5 ans après son départ de l’Yonne.

Sa première saison il dispute 16 matchs (5 buts), l’an passé 29 (2 buts, 3 passes dé) dont 19 comme titulaire mais n’apparait plus du tout dans le groupe de Jean-Marc Furlan à partir de fin mars.

Formé comme numéro 10, Axel Ngando est un milieu de terrain polyvalent, qui a souvent évolué dans une position de milieu relayeur mais aussi à un poste d’offensif excentré. Son jeu entre les lignes, sa qualité de passe et sa capacité à faire briller ses coéquipiers sont des qualités qui ont été louées tout au long de sa carrière… et qui ne sont pas sans rappeler celles de Jessy Benet, profil qui manque cruellement à Grenoble aujourd’hui.

Ce gaucher élégant et subtile souffre parfois d’un physique fragile. Les premières promesses n’ont pas totalement été exprimées même si Ngando peut être considéré comme un très bon joueur de Ligue 2. Au GF38 il devra se montrer décisif dans les 35 derniers mètres, à la passe ou à la finition, au sein d’une équipe qui a montré de grosses lacunes offensives depuis le début de la saison. Sur le papier, il a tout pour y parvenir, le temps de se remettre en forme, lui qui n’a plus joué depuis 9 mois.

  1. […] la fin du mercato d’hiver – ce lundi 31 janvier à 23h59. A l’exception d’Axel Ngando, arrivé libre à la fin du moins de décembre, le GF38 s’est montré particulièrement discret, malgré un besoin évident de renforcer son […]

  2. […] joueur de l’AJ Auxerre est d’abord revenu sur sa longue absence et sur ses débuts avec le club qu’il a rejoint à la fin du mois de décembre. « Je me sens bien déjà après ces 6 semaines de blessure. Quand on arrive dans un club on veut […]

Leave a Comment