C’est une histoire TRÈS surprenante quand on se souvient du passage du joueur, réservé et respectueux, il y a quelques saisons dans la capitale des Alpes. Abdellah Zoubir aurait menacé de mort des supporters du RC Lens, club dont il porte aujourd’hui les couleurs.




« Si j’avais eu une kalach, je vous aurais tous allumés » ou encore « J’ai un permis de port d’arme, s’il faut, je la sors de mon coffre » aurait ainsi proféré Zoubir à cinq membres de Red Tigers, groupe de supporters lensois qui a émis un communiqué ce lundi sur les réseaux sociaux, que vous pouvez retrouver en intégralité ci-dessous.

Le joueur aurait également eu un discours véhément à l’encontre de son propre club : «Je m’en tape de Lens de toute façon, ce n’est qu’un tremplin pour ma carrière.».

Le club de Lens n’a pas tardé à publier un communiqué à son tour (à lire ici) dans lequel il répond que « le club a immédiatement reçu la version des joueurs, et notamment celle d’Abdellah Zoubir, qui assurent que de tels propos n’ont jamais été tenus. »

Le club de Ligue 2 souhaite désormais « organiser au plus vite, une rencontre entre les différentes parties prenantes, afin d’éclaircir et d’assainir la situation. Au terme de celle-ci, le club prendra les décisions qui s’imposent. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici