Zoom sur les U19 Nat’ Féminines

Zoom sur les U19 Nat’ Féminines

Les filles U19 du GF38 ont enfin pu jouer le week-end dernier et obtenir par la même une probante victoire 4 à 1 face à l’AS Nancy Lorraine. On revient sur ce match et sur le reste de la saison avec le coach des filles, Nasreddine Belhoul, le très sympathique éducateur grenoblois qui nous explique également la philosophie de l’équipe.




Nasreddine, quel bilan après cette victoire face à Nancy ?

« On n’avait pas joué depuis quinze jours, donc le début était compliqué mais globalement le match s’est bien passé. On a eu la maîtrise du jeu et du ballon, mais c’était d’abord une domination stérile. Finalement le but encaissé nous a été profitable. On a réagi et cela nous a permis d’aller égaliser et même de passer devant avant la mi-temps. Donc on n’a pas eu peur longtemps dans ce match, on a eu cinq minutes de doutes avant de prendre la mesure de Nancy. C’est positif parce qu’on a mis en place des choses dans le jeu, les filles étaient réceptives aux consignes, donc c’est de bon augure pour la suite. Après il faut relativiser, l’adversaire était globalement plus faible que nous. On retiendra tout de même le bon résultat. »

Quels sont les objectifs de cette 2ème partie de saison ?

« Sur la première phase, on était dans une poule compliquée avec trois équipes (Marseille, Montpellier, Saint-Étienne) devant quasi intouchables. On avait donc voulu jouer les troubles fêtes, mais malheureusement on n’a pas réussi à les accrocher. Mais ces matches nous ont permis de progresser et jauger le niveau des filles. Maintenant, sur la deuxième phase qu’on commence, on aimerait refaire le parcours de l’année dernière. C’est à dire terminer à la première place de la poule pour aller jouer la demi-finale du Challenge National et pourquoi pas une finale comme la saison passée. Mais l’objectif prioritaire est de former des joueuses, on n’est pas là pour gagner des championnats mais pour faire progresser et former les filles. »

Comment appréhendez-vous le prochain match face à Nivolas ?

« Deuxième match d’affilée à domicile, on va s’entrainer comme d’habitude, à savoir 3 ou 4 séances dans la semaine. On va travailler sur nos principes de jeu basés sur la possession et la maitrise du ballon. Il faut aussi qu’on améliore notre efficacité devant le but, ce qui a un peu péché contre Nancy. Il va falloir prendre ce match au sérieux puisque c’est une sorte de petit derby, les filles se connaissent bien et il y a une certaine rivalité. On pourra compter sur quelques retours, notamment 3 ou 4 titulaires régulières. Il faut savoir qu’à Nancy, il manquait 11 filles.. Donc avoir au moins un groupe de 14 joueuses dans le groupe pour la réception de Nivolas serait une bonne chose. »

Selon vous, quelle est l’équipe la plus dangereuse de la poule ?

« Vendenheim est clairement favori de la poule. Ce sont des filles qui ont l’habitude de jouer en Élite, d’ailleurs elles ont manqué la montée d’un point.. Sur les premiers matches qu’elles ont fait, il n’y avait pas photo. Elles ont gagné 5-0 contre Nancy et 7-0 ce week-end contre Nivolas. C’est donc une équipe au-dessus mais si on arrive à gagner tous nos matches et que la première place se joue face à elles, c’est jouable. Sur deux matches tout est possible. À nous d’être irréprochable dans les autres rencontres. »

Quelles joueuses faut-il suivre cette saison ?

« On est vraiment concentré sur l’aspect collectif, une équipe. Alors évidemment, elle est composée d’individualité mais ce qui m’intéresse c’est que le collectif ressorte, notamment l’état d’esprit et des valeurs essentielles comme la solidarité et le dépassement de soi. On travaille beaucoup sur ces aspects et c’est ce qui fait notre force finalement. On n’est pas meilleur que les autres mais on réussit à faire des résultats grâce à notre collectif.

Sur les individualités, certaines filles s’entrainent régulièrement avec la D2, comme Ines Troussier notre gardienne ou Karen Guilhemjouan qui a fini meilleure buteur la saison dernière. Clémence Petit qui a eu la chance de jouer en coupe de France contre l’OL. Pour elle, qui regarde ces joueuses à la télé et qui était ramasseuse de balle lors du match des Bleues à Grenoble, c’était une chance et une récompense incroyable. Notre but est de faire progresser les filles pour qu’à termes, elles aillent jouer en D2. »


Effectif U19 Saison 2016-2017

Inès Troussier gardienne numéro 1
Lætitia Laupretre 2eme gardienne ( blessée depuis le début de saison)
Solène Ducros défenseure
Amandine Imbert défenseure
Anaïs Stephany défenseure
Laura Belouzard défenseure
Clémence Petit défenseure
Elsa Pelicant Défenseure
Inès Bariol Défenseure
Tessie Angue Défenseure (saison terminé grave blessure au mois de décembre)
Inès Aguettaz défenseure
Lucie Grifo Milieu de terrain ( capitaine)
Malaurie Catelan Milieu
Meryl Pauleau Milieu
Louana Kondo Milieu
Jade Mollard Milieu
Zoé Gouiran Milieu
Alison Soler Milieu
Sandra Ferrara Attaquante
Karen Guilhemjouan attaquante
Marie Berny attaquante
Andréa Mendes Attaquante
Rebecca Bonnefoy Attaquante
Anaïs Poncet ( blessée depuis le début de saison)

Soit un total de 24 joueuses 21 ayant déjà jouées au moins un Match cette saison en U19F.

Leave a Comment