Zoom sur… Emmanuel Laconi (ASIEG)

Zoom sur… Emmanuel Laconi (ASIEG)

Nominé par son ancien gardien Eddy Chiaramonte, le joueur de l’ASIEG Emmanuel Laconi nous a accordé un entretien. Faisons mieux connaissance avec ce joueur connu et reconnu, tant pour ses prestations sur les terrains du département, que pour sa personnalité « joyeuse » (et son sens de l’humour) en dehors.




Emmanuel Laconi :

« J’ai 31 ans et j’évolue arrière gauche. Je suis passé par Norcap, le GF38, l’USSE, Eybens et l’ASIEG où je joue depuis 2004.
Mes meilleurs souvenirs : le doublé coupe/championnat avec Najib Tebai à Eybens en 18 ans. La montée en Excellence avec l’ASIEG (historique pour le club) saison 2013/2014. Le quart de finale de coupe d’Isère de l’an passé face à Manival qui dominait le championnat d’Excellence. Une journée qui avait commencé le matin (repas au siège avec le groupe) et tout a été parfait du début à la fin (victoire 5/1).

Actuellement on est 6ème de Promotion d’Excellence (Poule A), un classement qui ne reflète pas la qualité des joueurs composant le groupe (de nombreux anciens echirollois ont rejoint le club l’an passé, ainsi que d’autres très bons joueurs). A 3 matchs de la trêve, l’infirmerie affichait en effet complet (et non, pas de cinéma chez les Italiens mais bien 8 joueurs sur le carreau !)

L’objectif est clair, se rapprocher le plus vite possible du leader (à 8 points aujourd’hui)… la suite on verra bien ! Le groupe vit très bien, on a vraiment créé quelque chose depuis la phase retour de l’an passé et les recrues de cette année n’ont pas mis longtemps à s’intégrer.

Un petit mot sur Eddy Chiaramonte ? Au-delà du félin sur sa ligne de but est avant tout un gars en or et un ami rencontré justement à l’ASIEG… Le Aldo Maccione du District de l’Isère, il fait très bien la pizza, il fait de beaux arrêts et je pense donc qu’il fait très bien l’amour…
J’en profite pour le remercier aujourd’hui pour deux choses : avoir repris du service l’an passé quand nous étions sans gardien alors qu’une blessure l’avait contraint a stoppé la saison précédente et de ne jamais m’avoir jugé sur une sublime « passe décisive « contre mon camp il y a deux ans… il s’était fait fusillé à bout portant.

Leave a Comment