Touche pas à mon GF38 : des changements qui font grincer des dents

Touche pas à mon GF38 : des changements qui font grincer des dents

Nouveau blason, nouvelle devise (>> lire notre article) : le GF38 a décidé d’accompagner son retour dans le monde pro’ de quelques modifications autour de son image. Des changement qui ne récoltent pas vraiment l’adhésion des supporters du club grenoblois. Doux euphémisme. Et ils le font savoir.




Les supporters doivent être les garants de l’histoire, des valeurs, de l’identité d’un club. Ceux du GF38 prennent ce rôle à cœur.
Ravis par le retour en Ligue 2, ils n’ont pas manqué de porter leur équipe vers son premier succès de la saison, vendredi dernier, au Stade des Alpes, contre Sochaux.
Pourtant, depuis, l’ambiance est plutôt à la grogne. En cause, la nouvelle devise (« Inventons nos victoires ») et le nouveau blason du club, imposés presque en catimini par le promu isérois, qui ont entraîné une réaction en masse sur les réseaux sociaux où les « Ensemble gagnons les sommets » (l’ancien slogan du club) se multiplient.

La pilule a d’autant plus de mal à passer que ces nouveautés ont été accompagnées d’une phrase maladroite de Stéphane Picot, le nouveau directeur commercial et marketing du GF38, dans les colonnes du Dauphiné Libéré : « Le GF38 n’a pas d’identité. Et nous on va essayer de lui en donner une. »

Le Red Kaos 94 n’a pas tardé à réagir de son côté avec la publication, ce lundi, d’un communiqué officiel (à lire en intégralité ici) :
« L‘identité du club est mise à rude épreuve […] Le blason a été modifié : dehors le Grenoble Foot historique […] La devise du club a été purement et simplement remplacée […] Nul ne peut revendiquer la légitimité à modifier ceux-ci ! », est-il ainsi indiqué.
« Nous rappelons à monsieur Picot que les supporters et les dirigeants historiques du GF38 ne l’ont pas attendu pour créer et sauvegarder l’identité de ce club.
 »

Le groupe ultras grenoblois souhaite que soient rétablis « notre blason, notre devise et et harmoniser le tout le plus rapidement possible » et appelle « les supporters du GF38 à se joindre aux ultras pour un maximum de vigilance » sur tout ce qui touche à l’institution GF. Sa voix sera-t-elle entendue ?

Le bus du GF38, avec la nouvelle devise (crédit : GF38)
  1. […] la base, on vous renvoie à notre article « Touche pas à mon GF38 » daté de fin juillet dernier, qui revient sur les raisons précises du mécontentement et sur […]

Leave a Comment