Séduit et séduisant, Romain Grange a-t-il un avenir au GF38 ?

Séduit et séduisant, Romain Grange a-t-il un avenir au GF38 ?

A la veille de la réception du RC Lens dans le cadre de la 33ème journée de Dominos Ligue 2, Romain Grange s’est présenté en conférence de presse. Il a évoqué sans détours la fin de saison du GF38 et le match de demain, son expérience grenobloise, ainsi que son avenir.

GF38-Lens : « On espère faire un résultat »

Romain Grange s’est montré très optimiste quant à la rencontre de demain face au Racing Club de Lens et « espère faire un résultat, en prenant ce match sérieusement, comme tous les autres matchs ». Un match particulier l’attend avec ses coéquipiers, face à « une grosse écurie de Ligue 2 qui joue la montée et se rendra avec pas mal de supporters ». Le néo-grenoblois est revenu sur le match aller (il ne faisait pas encore partie de l’équipe) en soulignant « le bon résultat obtenu à Bollaert, dans un stade où il y a toujours du monde ». A l’époque, Lens affichait une bien meilleure forme au classement mais les Grenoblois étaient parvenus à ramener un point. Cette fois, le GF38 « vise la victoire ».

La fin de saison : « Finir le plus haut possible pour qu’on dise que Grenoble a fait un bon championnat »

Le milieu grenoblois espère l’emporter pour « faire plaisir à nos supporters ». Surtout après un « dernier match à domicile compliqué où on perd 4-0 face à Orléans ». Le GF38 s’est bien rattrapé en allant s’imposer à Ajaccio lors de la précédente journée, où « il fallait stopper l’hémorragie et on a su le faire ». Grange espère désormais que son équiper va « enchaîner les bonnes performances ». Il n’a d’ailleurs pas abdiqué dans la course à l’accession estimant que « demain serait peut-être la dernière chance » et affichant une petite pointe de regret sur les deux défaites contre des concurrents directs (Troyes et Orléans) : « c’est dommage qu’on n’ait pas réussi à emporter au moins un de ces deux matchs ».

Le joueur grenoblois « aborde la fin de saison sereinement ». Il n’y a pas vraiment d’objectif pour la fin de saison grenobloise si ce n’est de « finir le plus haut possible ». D’autant qu’avec six maths et encore beaucoup points à prendre « on ne sait jamais ce qu’il peut se passer dans le football et à nous de faire ce qu’il faut sur le terrain pour s’offrir une fin de saison excitante ».

« Je suis vraiment content d’être venu ici »

Le joueur prêté par le club belge de Charleroi est revenu sur ses premiers mois sous la tunique bleu et blanche, au cours desquels il a « retrouvé du plaisir sur le terrain, avec un bon groupe et un bon staff » et a été « très bien intégré au groupe », pour un joueur arriver en cours de saison. Le « contrat est rempli » pour le natif de Châteauroux, qui avait « pour objectif de retrouver le temps de jeu et le plaisir » (12 titularisations en autant de matchs) qu’il ne trouvait pas en Belgique et « remercie Grenoble pour cela ». De plus, l’ancien joueur de Niort a su se montrer décisif avec trois buts, dont un somptueux contre Nancy au Stade des Alpes.

Son avenir : « Ce n’est pas impossible que je reste à Grenoble »

Concernant son futur, Romain Grange a tout de suite souligné qu’il n’était pas « le seul décideur de son avenir », étant encore sous contrat avec Charleroi (une année plus une en option). Il espère d’abord « bien finir la saison » pour avoir ensuite des discussions « avec Charleroi et pourquoi pas aussi Grenoble ». En effet, le numéro 20 n’a pas fermé la porte au GF, estimant « qu’il n’est pas impossible que je reste à Grenoble ». En revanche, il a fermé la porte à un retour à Charleroi, si l’entraîneur en place était amené à rester dans une équipe où les résultats ne sont au beau fixe : « je suis presque sûr que si c’est cet entraîneur à Charleroi, ce sera difficile pour moi de rester là-bas ». Le joueur prêté à Grenoble a terminé en concluant que « lorsque l’on passe de six mois où l’on joue et où auparavant je ne jouais pas, cela change tout ». A Charleroi, il restait sur seulement huit apparitions depuis le début de la saison, de quoi le faire réfléchir…

  1. […] Nous vous l’avions déjà bien expliqué il y a quelques jours avec les réactions du joueur e…. Max Marty nous a confirmé que le club souhaitait que le joueur prêté par Charleroi reste dans la capitale des Alpes. « Mais c’est une négociation très compliquée » selon le manager général du GF38. Grange est en effet toujours sous contrat avec Charleroi et surtout il a aujourd’hui un salaire qui n’entre pas dans les capacités de Grenoble. C’est en tout cas LA priorité du club dans ce secteur de jeu où l’objectif est avant tout de dégraisser […]

Leave a Comment