Ryan Sanusi (GF38) : « Un challenge de venir à Grenoble »

Ryan Sanusi (GF38) : « Un challenge de venir à Grenoble »

Pour l’instant, c’est la petite attraction du mercato estival grenoblois. Ryan Sanusi, le nouveau milieu défensif belge du GF38, arrivé libre en provenance du Sparta Rotterdam, nous a accordé un peu de son temps en ce début de semaine pour revenir sur son parcours, son intégration, ses objectifs ainsi que la demi-finale de coupe du monde France-Belgique de mardi soir forcément particulière pour le nouvel arrivant en France.




Tu es parti très tôt aux Pays-Bas, à 18 ans (Willem, Sparta Rotterdam), as-tu un souvenir marquant de ces 7 années aux Pays-Bas ?

Il y en a eu beaucoup, des bons et des moins bons. En 2016 on a été sacré champion de D2 avec le Sparta, pour moi il s’agit vraiment du moment le plus marquant de ma carrière aux Pays-Bas, c’était super de retrouver la première division.

Comment arrive-t-on en L2 française, à Grenobloise, quand on évolue à la base en Eredivisie  ?

J’étais en fin de contrat avec le Sparta, on est descendu en D2, je ne voulais pas rester là-bas car la D2 néerlandaise n’est pas vraiment un championnat que je voulais retrouver. Je voulais jouer à un meilleur niveau. Cela faisait 3 semaines que mon agent était en contact avec Grenoble, il m’a dit que ça pouvait être intéressant car ils cherchaient quelqu’un de mon profil, un milieu défensif. J’ai vu l’histoire du club et le fait que Grenoble joue en Ligue 2 et cela m’a plu. Pour moi c’était un défi, un challenge de venir ici en France.

Qu’espères-tu apporter au club et quels sont tes objectifs ?

D’abord je veux toujours donner le maximum, on ne joue pas pour se maintenir mais plutôt le milieu de tableau et peut-être même plus haut. On a une belle équipe avec un très bon staff, je suis confiant pour cette saison.

Pour revenir sur ton intégration au club, comment s’est-elle passée ?

Bien, mes coéquipiers sont très gentils, ils m’ont intégré facilement dans le groupe et je m’entends très bien avec eux.

On va arriver sur France-Belgique est-ce que déjà tu as côtoyé des joueurs de la sélection ?

Ouais il y a Mousa Dembélé, nos pères sont de bons amis, et on vient du même centre de formation.

Un joueur dont tu t’inspires ?

Bien sûr, il joue à mon poste et fait partie des meilleurs, je regarde souvent ses matchs et j’essaye d’apprendre pour ajouter à mon jeu.

Quels sont les joueurs belges qui t’ont vraiment marqué par leur niveau sur cette coupe du monde ?

Pour moi, Hazard surtout sur le dernier match (face au Brésil), il est très fort. Mais aussi Courtois il a fait de superbes arrêts puis Lukaku, pour moi les trois sont les meilleurs joueurs de cette sélection.

Et du côté français ?

C’est clair pour moi, c’est Kylian Mbappé, à 19 ans il est incroyable, c’est un cauchemar pour les défenses , ça va être dur pour notre défense.

En tant que seul belge du vestiaire, on te charrie en vue du match ?

Ouais (rires) mais c’est moi qui ai commencé j’ai dit après les quarts que c’était fini pour eux . Ils m’ont dit que ce n’était pas vrai et que j’allais chanter la Marseillaise avec eux. (rires)

Un petit pronostic pour finir ?

2-0 pour la Belgique avec des buts de Lukaku et Hazard.

Recueillis par Milos Molle

Leave a Comment