Romain Grange (Châteauroux) : « Je garde un très bon souvenir de mon passage à Grenoble »

Romain Grange (Châteauroux) : « Je garde un très bon souvenir de mon passage à Grenoble »

C’est peu dire que Romain Grange a laissé de très bons souvenirs de son (court) passage à Grenoble. Un plaisir visiblement partagé par le milieu de terrain qui retrouvera le Stade des Alpes ce vendredi sous le maillot de la Berrichonne et qui s’est confié au quotidien La Nouvelle République dans une interview à retrouver en intégralité ici. Extraits.

Ce vendredi, vous allez affronter une équipe où ça s’est bien déroulé pour vous lors de votre passage (janvier-juin 2019)…

« Oui, j’ai été prêté à Grenoble six mois par Charleroi (D1 belge), début 2019. Je n’ai pas joué le premier match où on recevait Le Havre, mais j’ai joué les 18 autres ensuite. J’ai fait de bonnes performances, j’ai marqué des buts. C’était un prêt vraiment intéressant. Et puis ça s’est bien passé avec mes coéquipiers et le staff. Je garde un très bon souvenir de mon passage à Grenoble. »

Un mot sur Philippe Hinschberger, un entraîneur apprécié et reconnu ?

« Honnêtement, j’ai adoré travailler avec lui. C’est un coach qui est très proche de ses joueurs et qui arrive à mettre de la rigueur chaque jour à l’entraînement. C’est un entraîneur qui connaît parfaitement le football (483 matchs disputés chez les pros entre 1978 et 1992) et il sait de quoi il parle. »

Avez-vous des amis, des joueurs avec qui vous échangez encore parmi vos anciens coéquipiers ?

« C’était un super groupe. Je me suis bien entendu avec tout le monde. J’échange encore avec certains. J’étais plus proche de Jérôme Mombris, Pierre Gibaud, Ibréhima Coulibaly, Brice Maubleu ou Yves-Simon Pambou. Je connais même certains joueurs qui sont arrivés à Grenoble cet été comme Willy Semedo avec qui j’ai joué à Charleroi, Loïc Nestor ou Florian Raspentino. Ça fait un petit moment que je suis dans le milieu (rires), donc à force de croiser les mêmes, on sympathise. »

 

 

Leave a Comment