Rencontre – Edy Vaz, chauffeur du Grenoble Foot 38

Rencontre – Edy Vaz, chauffeur du Grenoble Foot 38

Le GF38 se déplace au FC Mulhouse en cette fin de semaine. Depuis début 2017, les longs trajets en bus s’enchaînent. Dans leur quête du National, Julien Deletraz et ses partenaires peuvent compter sur un guide qui se fait un devoir de les mener (et ramener) à bon port lors de chaque sortie. Un chauffeur de bus (de la société Grindler Autocars) presque devenu un porte-bonheur, tant les bons résultats, eux aussi, s’enchaînent. Un compagnon d’aventure et témoin privilégié avec qui on vous propose d’un peu mieux faire connaissance : Edy Vaz.




« Le premier match où je les ai accompagné était à Montceau. C’était très particulier vu le contexte (huis-clos) depuis je les ai à chaque fois pris en charge« .
Montceau, Reims, Saint-Louis Neuweg et Yzeure. Des kilomètres avalés et des victoires à célébrer. « Je pars la veille avec eux, je regarde systématiquement les matchs, je n’en ratte pas une miette », développe Edy.
« Chaque personne a sa place attitrée dans le car… et interdit de changer ! Le staff devant, les joueurs derrière. J’ai même un « co-pilote », Papa Camara (le 2ème gardien) qui se met toujours sur le siège guide à côté de moi ! Chaque joueur à ses petites habitudes. Certains dorment, d’autres regardent des films ou parlent de foot.  »
Vu les résultats du moment, c’est dans la bonne humeur que se déroulent les trajets de retour.

Avec le temps, Edy est devenu un membre à part entière du groupe… et ne manque donc pas de se faire parfois chambrer. « Je suis passé un jour à l’entraînement avec le polo du FCG…Je me suis fait gentiment chambrer (rires) ! ». Une intégration qui présente même parfois des effets bénéfiques inattendus. « Grâce au GF38, je suis sur le point de perdre mon premier kilo (rires). A l’hôtel j’ai le même régime alimentaire qu’eux : pâtes blanches, maïs, betterave, salade et thon avec un filet d’huile d’olive.« 

Il porte un regard attendri, presque paternel, sur cette équipe qu’il souhaite conduire le plus haut possible. « Le GF38 est une famille… Des garçons formidables avec une joie de vivre et un grand cœur. Le coach est une personne humble avec beaucoup de valeurs…. Mention spéciale à Greg (aka Greg Kurkeden, le roi des selfies, ndlr), Fabio (aka Jérôme Dijon) et Doumé (aka Dominique Marcone) qui font un travail remarquable pour le bien du groupe. »

Celui qui avoue « être supporter avant d’être chauffeur » a un souhait un peu spécial pour le déplacement à Mulhouse de ce week-end : « Ce week-end c’est mon anniversaire. J’espère pouvoir leur payer une coupette de champagne dans le car en cas de victoire… J’espère en tout cas qu’ils vont monter une National. Ce serait mérité vu l’investissement de tous les gens au sein du club. Ah, et puis si un jour je peux conduire un car floqué aux couleurs du club…« 

 

Leave a Comment