Red Kaos 94 : « Le FCG n’a plus la légitimité pour occuper le Stade des Alpes »

Red Kaos 94 : « Le FCG n’a plus la légitimité pour occuper le Stade des Alpes »

A l’occasion du match amical du GF38 face à Hyères, le Red Kaos s’est, via deux banderoles (à voir ici) clairement positionné sur la question des doublons et du partage du Stade des Alpes avec le FC Grenoble Rugby. Nous avons pu en discuter plus en détails avec le groupe ultra, qui n’exclut pas de mener une opération lors du match FCG – Massy selon le déroulement des faits.

A un peu plus de 3 semaines de GF38 – Dunkerque, le public reste dans le flou sur cette rencontre. C’est ce qui vous a poussé à vous exprimer ce samedi ?

Effectivement, on ne connait à ce jour ni la date, ni l’horaire de la rencontre face à Dunkerque. Pour aller plus loin on n’a pas de certitudes sur le lieu non plus puisque dans le passé nous avons déjà été obligés de jouer ailleurs (le GF38 a même dû s’expatrier à Chambéry pour un match face à Auxerre, ndlr).
C’est pour cela que nous souhaitions faire passer deux messages. Le principal : le GF38 doit avoir la priorité sur le FCG en cas de doublons. C’est vraiment le point essentiel à nos yeux. Le deuxième message est davantage adressé à nos dirigeants : quand bien même le FCG aurait la priorité lors d’une rencontre, il est hors de question que le match se déroule le jeudi.

Quels sont vos arguments pour justifier que le foot soit prioritaire cette saison ?
Aujourd’hui, pour nous, le FCG n’a plus la légitimité pour occuper le Stade des Alpes. Le rugby nous a vendu que c’est sa présence en Top 14 qui justifiait son occupation. Aujourd’hui il est redescendu en Pro D2, niveau auquel il pourrait sans problème retrouver le stade Lesdiguières puisque c’est l’enceinte où il jouait lorsqu’il évoluait à ce niveau là, il y a quelques saisons. Les dirigeants du FCG nous montrent aujourd’hui, alors même qu’ils ont décrié ce stade et son coût toute la saison passée, que leur volonté a toujours été d’occuper le Stade des Alpes, y compris en Pro D2. Ce n’est pas logique et nous n’avons désormais plus à subir cette cohabitation.

Avec finalement deux clubs qui ont « vendu » le stade des Alpes à leurs supporters (abonnements) et surtout à leurs partenaires (loges), ne pouvait-on finalement pas s’attendre à ce que cela ne soit qu’une question de temps avant les premières frictions ?

Plusieurs choses. Déjà on comprend l’intérêt que peut présenter le SDA pour le FCG, qu’il soit en Top 14 ou en Pro D2. On ne dit pas que le rugby doit partir. Nous voulons que le foot soit prioritaire sur son utilisation.
Ensuite on a effectivement un peu ressenti ça comme ça : deux clubs qui s’en sont remis au hasard des calendriers ou des diffusions télé, en se disant que cela pourrait passer comme ça. Mais c’est juste reporter le problème à plus tard.

Le GF38 reste d’ailleurs justement pour le moment silencieux sur la question…

Nous n’avons pas encore rencontré les dirigeants cette saison donc on ne peut pas s’avancer sur ce qu’ils ont dans la tête. Nous, nous souhaitons avant tout les inciter à peser au maximum dans le rapport de force. Le FCG ne se prive pas de son côté, avec toujours cette petite forme d’arrogance qu’il a vis-à-vis du foot, pour annoncer qu’il jouera le 25 août au Stade des Alpes et qu’il ne jouera pas cette saison à Lesdiguières. De quel droit ? Qui décide, qui arbitre aujourd’hui ?

Une diffusion du match du GF38 le samedi 26 août sur Canal + pourrait régler le problème… temporairement.

C’est peut être ce que le GF attend pour communiquer sur la question mais comme nous le disions ça ne serait que repousser le problème à une prochaine fois. Honnêtement nous souhaitons presque que le GF ne soit pas diffusé ce samedi là pour que ce soit dès maintenant que la question soit sur la table.

Vous parliez d’arbitrage. Vous pensez re-solliciter les élus sur la question ?

Ils sont déjà discrets sur le sujet habituellement mais là avec les vacances… On va donc attendre la rentrée pour aller les réveiller. Ils ne peuvent pas se contenter de laisser les deux clubs se chamailler, on ne peut pas dépendre de l’appétit des dirigeants du FCG. La Métro, puisque c’est à elle qu’appartient le stade, a un arbitrage à faire.
Maintenant il y a un vrai ras-le-bol du public, on le ressent de plus en plus et on va peut être ressentir la nécessité de mener des actions crescendo. Aujourd’hui on en est encore au stade de la réflexion mais on étudie la possibilité d’organiser une manifestation au Stade lors de la rencontre FCG – Massy si le match du GF venait à être avancé au jeudi ou pire délocalisé. Dans tous les cas, il faut au minimum qu’on se fasse entendre.

Pour conclure, on voit les « pro rugby » souvent avancer deux arguments pour définir à qui revient le Stade : l’affluence et le coût de location. Quelle est votre position là-dessus ?

Peu importe qui paye le plus, qui sont les plus nombreux – et rien ne dit que le foot n’attire pas plus de monde cette saison. Le Stade des Alpes a été fait pour le foot, les supporters du GF38 se sont battus pour sa construction. Comme nous te l’avons expliqué tout à l’heure, le rugby n’a aujourd’hui plus la légitimité pour revendiquer une quelconque priorité. Le GF38 doit être prioritaire.
Pour rebondir sur des arguments que l’on voit souvent sur des réseaux sociaux. D’abord, non le FCG n’a pas sauvé le Stade des Alpes financièrement. Sans rentrer dans les détails, le délégataire recevait une subvention pour absence de club résident c’est vrai, mais il reçoit désormais une subvention parce qu’il y a deux clubs occupants. Ensuite on lit souvent que Piolle (le maire de Grenoble, ndlr) ne veut pas que le rugby aille à Lesdiguières : c’était peut être le cas en Top 14 mais aujourd’hui personne ne s’oppose à un retour du FCG là-bas. Rien ne s’oppose à ce qu’ils y rejouent.

Leave a Comment