Qui est Akim Abdallah, la première recrue du GF38 ?

Qui est Akim Abdallah, la première recrue du GF38 ?

Comme nous vous l’avions annoncé en exclusivité, Akim Abadallah portera la saison prochaine les couleurs du Grenoble Foot 38. Et le latéral gauche de bientôt 22 ans, qui évoluait cette saison à Tours où il était prêté par l’ESTAC, pourrait bien être une des grosses révélations du GF38 version 2019-2020. On vous explique pourquoi en compagnie de deux journalistes qui l’ont suivi tout au long de l’année, Vincent Petitpez (RMC Sport) et Emmanuel Moine (commentateur du National pour la FFF).

Né et formé à Troyes, l’international comorien (1 sélection) n’a finalement jamais pu réellement s’exprimer avec l’équipe fanion de l’ESTAC, avec qui il n’a pris part qu’à un match de Ligue 2 et un match de coupe de France. C’est du côté de Tours, relégué en National, qu’il est donc parti chercher du temps de jeu cette année. Et avec réussite avec 30 matchs joués en championnat (+ 5 en coupe), qu’il a tous débutés en tant que titulaire.

Les atouts du latéral moderne

En tout cas, on en pense le plus grand bien parmi les suiveurs du TFC. « Je l’ai vu jouer plusieurs fois cette saison et, pour moi, c’est le meilleur joueur de Tours, et de loin. Je pensais même qu’il pouvait déjà viser plus haut que Grenoble », explique Vincent Petitpez.
C’est l’aspect « complet » d’Abdallah qui a séduit le journaliste de RMC. « C’est un latéral moderne, très offensif, avec une bonne qualité de centre, mais aussi très à l’aise défensivement où il a déjà des bonnes qualités, même s’il peut encore progresser dans ce domaine. Tours n’est pas l’une des meilleures défenses du National pour rien. Il est capable de répéter les efforts et les courses. Il a un volume de jeu incroyable. »

Un avis partagé par Emmanuel Moine, qui a commenté une dizaine de matchs du joueur cette saison. « Abdallah est vraiment pour moi la révélation de cette saison, un garçon incroyable. Insiste bien sur sa qualité de frappe, absolument incroyable quand il rentre intérieur ! C’était un vrai latéral moderne quand il est arrivé, très concentré sur la tache offensive, qui aimait se projeter très haut. Avec Lobello et Estevan il a beaucoup progressé sur son travail défensif. »

Une description qui cadre parfaitement avec les attentes de Philippe Hinshberger qui souhaite des latéraux qui participent au jeu. Jérôme Mombris a ainsi été le Grenoblois à toucher le plus de ballons par match en moyenne cette saison.

Timide et mature

Il est entendu qu’à pas encore 22 ans, il les aura en août prochain, et sans expérience significative de la Ligue 2, Akim reste un joueur à forte marge de progression. Pour autant, nos deux journalistes ont du mal à lui trouver de réels et forts points faibles. Pour Vincent Petitpez « Un de ses défauts, c’est que c’est un joueur un peu timide, en retrait parfois. Pas l’âme d’un leader. Mais ça peut être une qualité aussi. »

Un trait de caractère qui n’est pas sans rappeler un autre Comorien, qu’on connaît désormais bien dans la capitale des Alpes, Youssouf M’Changama. Et on ne peut pas dire que cette discrétion en dehors du pré l’est empêché de s’illustrer sur le terrain.

C’est en tout cas un point confirmer par Manu Moine. « Je l’ai peu vu en dehors de la pelouse, c’est un garçon très discret et très bien élevé, pas du genre à se pavaner devant les médias après match. Et tout le monde dit qu’il a en plus une mentalité et une maturité exceptionnelle. »

Pour l’observer depuis que son nom a commencé à tourner il y a quelques mois, nous sommes également séduit par les qualités du latéral, notamment sur le plan offensif. Il y aura sans nul doute un cap à franchir pour Abdallah mais pour nous Grenoble tient là un élément à fort potentiel, qui lui permet de doubler le poste qualitativement. Son état d’esprit semble en outre excellent et devrait lui permettre de se fondre dans le moule grenoblois. Ce mercato s’annonce bien au GF38 !

  1. […] Mercato […]

Leave a Comment