Portrait : Anna Bayet, une Grenobloise en équipe de France

Portrait : Anna Bayet, une Grenobloise en équipe de France

Le GF38 peut enorgueillir d’une nouvelle internationale. La défenseure Anna Bayet, arrivée au club cette année en provenance de Haute-Savoie, et qui fréquente également le Pôle Espoir de Vaulx-en-Velin, a en effet fait partie de la sélection nationale U16 féminines qui a été réunie par la sélectionneure nationale Cécile Locatelli en stage du 21 au 24 janvier dernier au CNF Clairefontaine. L’objectif pour les 45 jeunes filles retenues : préparer le tournoi de développement UEFA auquel les U16 féminines tricolores participeront du samedi 16 au jeudi 21 février prochain en Angleterre (à Ioughborough, près de Birmingham), avec trois rencontres contre l’Espagne, l’Italie et l’Angleterre. Et pour Bayet de côtoyer un peu plus le haut niveau, pour poursuivre son ascension vers le sommet. Portrait.

Arrivée en France à l’âge de 3 ans en provenance de Namibie, rien ne prédestinait Anna à la pratique du football. « Je voulais faire du handball », avoue ainsi la Grenobloise. « Mais j’ai déménagé et, dans ma nouvelle ville, le seul club qu’il y avait était un club de football. C’est comme ça que j’ai commencé à l’âge de 7 ans et demi, d’abord en jouant surtout dans l’axe de la défense, avant de devenir latérale droite depuis. »

Des débuts à reculons mais le virus a vite pris. « J’ai très vite accroché. Je suis ensuite allé à l’US Vetraz en 2016 avant de rejoindre le GF38 ainsi que le Pôle Espoir de Vaulx-en-Velin cette saison. »

Un grand changement dans la vie d’Anna comme elle nous l’explique. « Changer de club, changer de vie… C’est compliqué ! Au début tout était nouveau : mes coéquipières, la façon de s’entraîner. Les premiers temps il a fallu s’accrocher. L’adaptation a été plus rapide au Pôle qu’à Grenoble où je ne suis finalement pas tout le temps là si ce n’est les jours de match et une fois par mois pour un entraînement. Heureusement il y a deux autres joueuses du GF38 avec moi au Pôle, Romane Pilot et Amélia Gaudino qui sont plus anciennes et qui peuvent me conseiller. »

Au GF38, Anna évolue depuis le début de la saison avec les U18 et parfois les U19. Toujours en mode apprentissage. C’est avec satisfaction qu’elle a appris sa convocation pour le stage de l’équipe de France U16. « Cette pré-sélection montre qu’on a bien travaillé, cela donne encore plus de motivation mais cela ne reste qu’une petite étape pour se diriger vers les sommets de la catégorie. »

L’ancienne protégée d’Isabelle Maurouard , qui était son éducatrice à Vétraz Monthoux, et vers qui se dirige beaucoup d’affection et ses remerciements, connaît en tout cas ses axes de progression. « Je dirais pour l’instant que mes points forts sont plutôt la vitesse et mon engagement mais je dois encore énormément progresser que ce soit mentalement ou techniquement. »

Pour la fin de saison son objectif est « d’aider l’équipe à décrocher la meilleur place possible », tout en poursuivant son apprentissage, à Grenoble ou à Vaulx-en-Velin

Leave a Comment