Philippe Hinschberger : « Il faudra que les recrues amènent une vraie plus-value »

Philippe Hinschberger : « Il faudra que les recrues amènent une vraie plus-value »

Le nouvel entraîneur du Grenoble Foot 38 Philippe Hinschberger a accordé un entretien à nos confrères de Ma Ligue 2.




Il a abordé son arrivée dans la capitale des Alpes et ce qui l’a poussé à s’engager avec le GF38. « Il y a ici un vrai stade, avec un gros potentiel du côté des supporters. Ce n’est évidemment pas le seul facteur qui m’a fait signer, mais c’est très important.[…] J’avais déjà rencontré les dirigeants il y a 3 ans en CFA. Et à l’époque, j’étais candidat avec Pascal Gastien et Jean-Louis Garcia, qui a eu le poste, ce qui prouve l’intérêt que ce club suscite. Là les dirigeants m’ont appelé directement, je ne suis pas passé par une short-list, c’est aussi ce qui a facilité mon choix de m’engager. »

Il a ensuite rappelé que le promu grenoblois devrait apprendre à être patient cette saison, dans un contexte où il ne fera plus figure de favori. « La difficulté, c’est que les garçons ont été habitués à beaucoup gagner. Sauf que c’est très différent de monter avec l’un des plus gros budgets d’une division, que de se maintenir en L2 avec le 16e ou 17e budget. Il y a une douzaine de clubs qui ont un passé en L1 dans cette division, et il va falloir être prêt à affronter des adversaires d’un autre niveau que par le passé. J’espère que les gens vont s’en rendre compte. Il y aura sans doute moins de victoires, notamment à domicile, il faudra savoir être patient. »

Conscient qu’il dispose déjà d’un effectif conséquent, Hinschberger a également évoqué le mercato. « Je dispose de joueurs avec un gros potentiel, qui peuvent avoir un bel avenir, comme Florian Sotoca par exemple. Nous avons 22 joueurs, plus trois gardiens. Le premier objectif, c’était de renforcer cette équipe à des postes précis en accord avec Max Marty (le directeur sportif). On cherchait un latéral gauche, un défenseur central gaucher pour remplacer Mayembo, et on voulait renforcer le milieu de terrain. Là, pourquoi pas recruter au poste d’excentré droit. […] Mais le but n’est pas d’empiler les joueurs, il faudra que les recrues amènent une vraie plus-value. »

Ce mercredi soir le GF38 dispute sa seconde rencontre de préparation, face au Gazélec d’Ajaccio.

 

Leave a Comment