Omar Boutemine nous présente l’équipe de Grenoble Sports Entreprise

Omar Boutemine nous présente l’équipe de Grenoble Sports Entreprise

Le GSE est l’association sportive des CE Schneider Electric, Schneider Electric ITB, Siemens et Rolls-Royce Civil Nuclear. Ce samedi, l’équipe entraînée par Omar Boutemine jouera son 32ème de finale de la Coupe de France Entreprise au Stade Vercors (coup d’envoi à 14h30, n’hésitez pas à aller les supporter !) face à l’équipe du CG92. L’occasion était donc toute trouvée pour parler un peu de « Foot Entreprise » et de l’événement en compagnie du technicien.

Omar, peux-tu déjà un peu te présenter et présenter ton équipe ?

Alors en ce qui me concerne je suis né à Grenoble, j’ai 50 ans, je suis salarié Schneider Electric. Je fais partie de cette équipe depuis plus de 25 ans, d’abord comme joueur et désormais comme entraîneur. J’ai également été arbitre en foot « normal » si on peut appeler ça comme ça.
Si l’équipe s’appelle aujourd’hui le Grenoble Sports Entreprise, à la base il s’agissait du CO MerGer. Le GSE regroupe les CE Schneider Electric, Schneider Electric ITB, Siemens et Rolls-Royce Civil Nuclear.

Nous sommes une équipe de foot entreprise à 11. On participe au championnat du District de l’Isère avec 9 équipes les lundi soirs, ainsi qu’à la coupe de l’Isère foot entreprise.

Ce samedi vous serez engagé sur une compétition différente ?

Effectivement, ce sera dans le cadre de la coupe de France. J’ai pris l’initiative de nous inscrire cette année vu le bon niveau de mon équipe, pour qu’elle puisse se jauger à des formations de très bon niveau. Pour te donner un exemple, l’équipe de Lyon Sport Métropole compte dans ses rangs un certain Sydney Govou. Et les meilleures équipes se trouvent sur Paris. La différence principale c’est qu’en région parisienne les équipes entreprises peuvent compter sur des jeunes joueurs là où les miens sont plus « en fin de carrière », à la recherche de quelque chose de différent et donc plus éloigné de la compétition.

Samedi nous affronterons pour le compte des 32èmes de finale l’équipe du Conseil Général des Hauts de Seine (92) au stade Stijovic de Grenoble. C’est un peu l’inconnu mais on sait que l’adversité sera très forte.

Quel objectif nourrissez-vous dans cette compétition ?

Avant tout de donner une autre vision du football entreprise à mes joueurs. Montrer qu’il peut y avoir un niveau équivalent à ce qu’on peut voir les dimanches. Et puis c’est un match de coupe, il y aura une odeur particulière, un environnement différent. Tout en garde à l’esprit qu’on joue pour se faire plaisir, sans se prendre la tête. Cela reste le plus important. Mais le plaisir peut aussi passer par le résultat.

Leave a Comment