Olivier Saragaglia : « Thierry était un véritable amoureux du GF38 »

Olivier Saragaglia : « Thierry était un véritable amoureux du GF38 »

Les hommages à Thierry Perdigon, le speaker du Grenoble Foot 38 tragiquement décédé ce mercredi, se sont multipliés tout au long de la journée sur les réseaux sociaux. Nous avons également eu l’occasion de nous entretenir avec Olivier Saragaglia, ancien joueur et entraîneur au GF38, qui nous a parlé avec beaucoup d’émotions de Thierry, dont il était un ami proche.

« J’ai appris la nouvelle hier soir, seulement quelques minutes après son décès car un de mes amis était présent à son anniversaire. Cela m’a choqué et j’ai du mal à m’en rendre réellement compte tout au long de la nuit. J’ai eu énormément de monde au téléphone depuis, des anciens joueurs notamment comme Robert Malm ou Nassim Akrour qui étaient très touchés ».
Thierry c’était un très bon ami et cela depuis très longtemps. Il jouait déjà au foot avec mon grand frère Vincent, qui a été également très touché par la nouvelle, quand j’étais gamin. Et Thierry avait une troupe de chanteurs que j’ai suivi pendant de longues années. C’est là qu’on a appris à se connaître, qu’on a souvent échangé lors de longues soirées.
C’était un grand passionné, dans tout ce qu’il faisait. Et cette passion il la vivait et il la transmettait avec le football. C’était un véritable amoureux du GF38. Il faut savoir qu’après le dépôt de bilan il est venu faire le speaker gratuitement, annulant même des dates avec son groupe pour pouvoir être là.
Un souvenir particulier ? Je dirais notre échange de regard après la qualification contre Marseille en coupe de France. Il faut savoir qu’il aimait beaucoup l’OM mais à ce moment là on voyait tout l’amour qu’il avait pour Grenoble et la fierté qu’il ressentait, sans avoir besoin de se parler. C’est l’image que je garde. Je me souviens aussi de toutes nos discussions houleuses – il avait un sacré caractère – sur le GF mais au final on s’accordait sur notre amour du club.
Je ne pourrai malheureusement pas être là pour ses obsèques (qui auront lieu lundi après-midi normalement, ndlr) mais j’ai une très forte pensée pour ses proches, sa fille, sa compagne, ses amis… Sa voix a marqué des générations de supporters, elle manquera dorénavant mais on s’en souviendra à jamais. »

Leave a Comment