Olivier Guégan : « Satisfait même si tout n’a pas été parfait »

Olivier Guégan : « Satisfait même si tout n’a pas été parfait »

Retrouvez la réaction de l’entraîneur du Grenoble Foot 38 Olivier Guégan après le match nul de son équipe face au Rodez Aveyron Football.




On a maitrisé contre une équipe qui a joué très regroupée, qui nous a attendu et qui voulait nous faire mal sur des attaques rapides. Je pense qu’on a manqué de justesse et de qualités techniques sur les 30 dernières mètres, la dernière passe, l’avant-dernière passe, où on a eu beaucoup de situations. Je ne vais pas dire des occasions mais des situations de faire mal à l’adversaire, et c’est ce qui nous manque à l’heure actuelle.

Maintenant on va se contenter du nul, c’est un bon point. On a fait preuve de caractère en revenant au score, c’est bien. Pour un premier match à la maison je suis plutôt satisfait de ce qu’on a proposé, même si tout ne fut pas parfait. On a montré de la qualité par moment, de l’allant. La frustration c’est de prendre ce but évitable. Mais malgré tout on recolle au score. On va se contenter du point ce soir.

Pas surpris par Rodez, on savait que cette équipe, qui a survolé son championnat l’an passé, excellait sur attaques rapides. On n’a pas tout fait bien mais je garde l’état d’esprit. On a envoyé des bons signaux.

J’ai un effectif qui est restreint mais de qualité. La rentrée de Flo David, vu le système de l’adversaire, qu’il se ballade entre les lignes, c’était l’objectif sur cette rentrée. Il a fait ce qu’il avait à faire même si sur 2-3 ballons il aurait pu mieux les négocier. Je suis satisfait aussi de l’entrée de Coulibaly, qui a amené de la qualité technique, de la fraîcheur, de l’allant et de Nicolas Belvito qui marque. Les rentrées ont été satisfaisantes. C’est dommage qu’on prenne ce but évitable.

A un moment ou un autre on va connaître forcément un mauvais résultat. L’objectif c’est qu’il soit le plus court possible et il faudra rebondir derrière. J’ai l’habitude de dire que les bonnes équipes ne perdent jamais deux fois d’affilée donc perdre ça va arriver mais il faudra vite rebondir derrière. Mais ce soir on a pris un point et ça nous en fait quatre en deux matchs, c’est un bon début.

Le Stade des Alpes c’est notre maison, on y est bien. On a senti que cela poussait fort derrière. Les gens s’identifient au groupe et à l’équipe qui a du coeur, qui a un jeu engagé, qui veut aller de l’avant. C’est un football qui plait aux gens, c’est l’objectif.

Je pense qu’on va jouer beaucoup d’équipes qui viendront regroupés, il faudra une justesse technique et un dynamisme dans les transmissions beaucoup plus constant sur le match. C’est là dessus qu’on va s’atteler à travailler, dans la dernière passe, l’avant-dernière passe, les déplacements des offensifs dans la zone de vérité qui doivent être plus tranchants pour faire mal à l’adversaire. Attention on n’est qu’au deuxième match, si tout était parfait ça serait bien mais on a une grande marge de progression.

Dunkerque et Boulogne nos prochains adversaires sont des équipes ambitieuses, qui connaissent bien ce championnat. Il va falloir bien récupérer. Dès lundi on repartira en ordre de match pour faire un résultat à Boulogne.

J’ai des profils de joueur qui peuvent s’adapter à différents systèmes. Il faut des joueurs intelligents aussi. Au football le plus dur c’est de jouer en attaques placées chez l’adversaire et on a fait ça pendant quasiment tout le match et faut garder un équilibre malgré tout. Franchement il y a eu des choses bien et on va travailler dessus.

Leave a Comment