Olivier Guégan (GF 38) : « Rester calmes et concentrés »

Olivier Guégan (GF 38) : « Rester calmes et concentrés »

Battu par Cholet, le GF 38 n’a pas réussi à trouver la faille dans une équipe très performante à l’extérieur. Les Grenoblois restent sur quatre matchs sans victoire – et sans marquer de but – mais Olivier Guégan, l’entraîneur cherche à calmer le jeu.




« Il y a eu beaucoup de faits de jeu contraires mais on était un ton en dessous dans beaucoup de domaines : dans l’intensité, sur l’aspect technique, le bloc équipe… il nous a manqué beaucoup de choses cet après-midi. Malgré tout cela, on a l’opportunité d’ouvrir le score, d’égaliser, il y a eu des tournants dans le match qu’on n’a pas bien géré. On est tombé contre une équipe qui excelle dans la percussion et les attaques rapides, donc on a souffert. Maintenant, du calme. Du calme. La saison est très longue, on va bien récupérer mais il faut rester calmes et centrés. On aspirait évidemment à autre chose mais sur l’ensemble du match, il y a eu trop de manques.

Le reproche est collectif. Sur l’aspect athlétique, on était un ton en dessous et on a manqué de jambes. La frustration vient du fait qu’on prend un but largement évitable, le deuxième est anecdotique. C’était pas notre soirée, il faut la digérer, mais mon message ce soir c’est de rester calme et concentré sur notre projet. Je l’avais dit dès le mois de septembre, il faudra savoir faire le dos rond, il y a des matchs contre le Red Star où l’on méritait largement mieux, contre Pau où l’on doit revenir avec davantage de points. Ce match contre Cholet ressemblait au scénario de Créteil, si on ne peut pas les gagner, il faut apprendre à ne pas les perdre.

Brice sort et y va fort. Le rouge, bon… il peut se mettre comme l’arbitre peut être plus clément, c’est à son appréciation. Mais il y va fort… Le pénalty raté d’Edwin est un tournant mais en première mi-temps on a l’occasion d’ouvrir le score et on l’a pas fait. Il faut méditer là-dessus parce que l’ouverture du score est très importante dans cette division. La mauvaise nouvelle, c’est aussi la blessure d’Éric (ndlr : Vandenabeele) dont la cheville a tourné sur un corner en première période et qui souffre d’une entorse.

C’est toujours ma volonté de faire venir un joueur pour le secteur offensif. Vous savez que c’est une division où la partie économique est très importante mais ça ne serait pas inutile d’avoir un garçon capable de créer des choses, faire la dernière passe, je pense que ce serait bonifier notre effectif de l’avoir. On travaille sur un dossier, maintenant il n’y a rien d’arrêté. Ce qui m’importe avant tout, c’est le match de ce soir et la déception de perdre. Il faut que notre trou d’air soit le plus court possible pour rebondir rapidement. Mais la saison sera longue et toutes les équipes en connaîtront un ».

Leave a Comment