Mickaël Scannella (Bourg-Péronnas) : « Une saveur particulière pour moi »

Mickaël Scannella (Bourg-Péronnas) : « Une saveur particulière pour moi »

L’Echirollois Mickaël Scannella pourrait garder les buts de Bourg-Péronnas ce mardi au stade des Alpes lors du match aller des barrages d’accession en Ligue 2. Il s’est confié au site officiel du club bressan. Extraits.




Le premier match se déroulera à Grenoble, comment juges-tu cette équipe ?

A mon sens, Grenoble est un club qui n’est pas à sa place en National. C’est un club de type Ligue 2 voire Ligue 1. J’ai pu côtoyer deux joueurs actuels de Grenoble, Malek Chergui et Celim Bengriba, qui sont deux joueurs très techniques. On connaît également les qualités de Lakdar Boussaha, on espère qu’il ne marquera pas sur ces deux matchs. Le public de Grenoble met une énorme pression aux joueurs, donc le fait qu’ils aient un huis clos peut à la fois les desservir tout comme les libérer.

Tu es passé de numéro 3 à gardien numéro 1 en très peu de temps. Comment as-tu géré cette ascension rapide ?

Cette saison, j’ai effectué de bons matchs avec la réserve. Il y a eu la blessure de Gaëtan Deneuve qui m’a propulsé rapidement sur le devant de la scène. Je pense que c’est tout de même le fruit d’un travail de longue haleine, j’ai travaillé efficacement à l’entraînement avec de la volonté et c’est ce qui m’a permis, je pense d’être titulaire.

Tu viens d’Echirolles, dans la banlieue grenobloise. C’est un joli clin d’œil de retrouver le GF38 en barrages ?

J’ai tout d’abord commencé en tant que joueur à Sassenage, pas très loin de Grenoble. Ce n’est qu’à mes 15 ans où j’ai réellement commencé à jouer au poste de gardien de but à l’Olympique Saint-Marcellin. J’y ai exercé mes premières gammes, puis je suis parti à Echirolles à 16 ans, pour enfin être recruté par le FBBP en 2008. Ces deux matchs auront une saveur particulière pour moi, venant de là-bas, mais nous allons tout mettre en œuvre pour aller chercher ce maintien.

Leave a Comment