#MercatoGF38 – La fabuleuse histoire de Sébastien Rassart

#MercatoGF38 – La fabuleuse histoire de Sébastien Rassart

C’est en réalité une histoire un peu « chiante », vous comprendrez bientôt pourquoi. L’histoire des transferts à Grenoble est faite de belles réussites mais aussi de prodigieux échecs. Nous nous intéresserons dans cette nouvelle série à ces derniers (n’hésitez pas à nous donner des noms en commentaire), qui, en l’absence des réseaux sociaux, n’ont souvent pas bénéficié de toute la lumière qu’ils méritaient.

On attaque avec Sébastien Rassart. Une légende chez les anciens supporters du GF38. Lui et l’état de son estomac.

Sébastien Rassart est belge. Bon, ça aurait déjà dû être un signe sur la qualité de l’histoire. Il est milieu de terrain. Enfin, c’est ce que la rumeur dit, puisqu’on n’a finalement jamais eu l’occasion de le vérifier.
Il est recruté par Grenoble en septembre 2002, en provenance de Charleroi. Ce même été deux autres joueurs (et quels joueurs!) arriveront du club belge : Bertin Tokéné et Sergio Rojas (> notre interview de l’attaquant argentin). Ce mercato 2002 est d’ailleurs une bonne cuvée puisque débarqueront également dans les Alpes Thierry Debes, Robert Malm ou encore Julien François. Que de l’ « historique » !

Pourquoi l’expérience du Carolo a été un gros flop ? La légende met ça sur le dos d’une gastro… Et comme toute légende, son point de départ est correct. Dès son arrivée il souffre d’une gastro-entérite qui durera de longues semaines et l’empêchera même de s’entraîner. On vous disait que l’histoire serait un peu « chiante ». Toutefois la poisse du « Belge sympa », comme il est surnommé par quelques fidèles supporters, ne se limitera pas à ça. Il enchaîne avec une rhino-pharyngite puis uns inflammation du pubis. Hors de condition, il ne jouera finalement pas une seule minute dans la saison.

Il avait signé pour une année pour une en option. Cette dernière ne sera évidemment pas levée. Il repart en Belgique, à l’AFC Tubize et laissera dans les Alpes ses soucis de santé et son image de flop monumental – associée malgré tout à celle d’un bon mec, accessible et souriant. On compte sur vous, amoureux du GF38 pour vous souvenir aussi de Sébastien Rassart pour ça !

N’hésitez pas à nous suivre sur Instagram : instagram.com/metrosports38

2 Comments on this Post

  1. Vous êtes bons pour revenir sur la fantastique histoire de Moussa NDaw (27 ans selon le joueur, 39 selon la police)…

    Répondre

Leave a Comment