Mathieu Chabert (AS Béziers) : « On doit tuer le match avant la mi-temps »

Mathieu Chabert (AS Béziers) : « On doit tuer le match avant la mi-temps »

La réaction de l’entraîneur de l’AS Béziers après la défaite de son équipe sur la pelouse du Grenoble Foot 38 pour le compte de la 30ème journée du National ce samedi 14 avril.




On se prend le penalty vers la 65e-66e minute. S’il y a une personne dans cette assemblée qui peut me donner une occasion de Grenoble avant ce moment là… Je serai bien curieux de l’avoir, parce que moi je ne l’ai pas.
Grenoble est un grand club, ce n’est pas de la langue de bois, qui a des magnifiques supporters, qui jouent parfaitement leur rôle. J’aimerais avoir le même, parce que quand on est à 0-0 dans cette situation je pense que si c’est dans un stade classique du National, où il y a un petit millier de spectateurs, quand Florian Sotoca tombe, l’arbitre siffle un 6 mètres, ce que 99% des arbitres auraient sifflé. Après c’est comme ça, c’est la vie.

Je pense qu’on est dans le vrai en terme de qualité de jeu. On ne peut s’en prendre qu’à nous même, on doit tuer le match avant la mi-temps avec 3-4 grosses occasions. On n’a pas su le faire.
On a essayé de jouer, on s’est procuré des occasions. On savait que Grenoble allait pousser en 2ème mi-temps mais sur les 20 premières minutes de la deuxième mi-temps je ne les vois pas passer le milieu de terrain très souvent.

Il reste quatre matchs, il faut continuer avec cet état d’esprit. Je remercie l’arbitre qui a fait tout mon travail de motivation jusqu’à la fin de l’année. J’ai des joueurs extrêmement revanchards et je vous garantis qu’on ne sera pas loin de gagner nos quatre derniers matchs. J’espère retrouver Grenoble en Ligue 2 l’année prochaine.
Il y avait trop de choses contre nous aujourd’hui, ça arrive, ça sera en notre faveur une prochaine fois, mais c’est rageant.
Croyez moi, le championnat est loin d’être terminé que ce soit pour Grenoble, pour Béziers, pour Rodez ou pour Laval. Je pense que le Red Star on ne les reverra plus. Mais ce n’est pas fini, je sais de quoi je parle il y a un mois et demi j’étais à un point du premier relégable et je jouais le maintien. Ça peut aller très vite.

1 Comment on this Post

  1. Dauphi38

    Jaloux et mauvais joueur ce coach. L’occasion et c,est but pour Grenoble
    S’il n’a pas vu pénalty la, faut mettre des lunettes, et l’arbitre est très gentil pour le cinéma des joueurs biterrois avant de tirer le meilleur. Mention spécial à No Gars, le goal en carton et pleurnicheur, sa photo, de dos fait le tour des réseaux sur le contre pied !!!

    Répondre

Leave a Comment