Lina Khelif : « Une immense fierté de jouer pour l’Algérie »

Lina Khelif : « Une immense fierté de jouer pour l’Algérie »

L’ancienne Grenobloise Lina Khelif, qui porte depuis cette saison les couleurs de Croix de Savoie Ambilly (D2F) va participer dans quelques jours à la prochaine Coupe d’Afrique des Nations Dames, à Accra, au Ghana, sous le maillot de l’Algérie (en compagnie de sa coéquipière et ancienne du GF38 également Inès Boutaleb). Actuellement en préparation en Côte d’Ivoire, la joueuse nous a gentiment accordé de son temps pour revenir sur son début de saison et sur cette CAN avec la sélection algérienne.




Lina, un mot sur ton début de saison avec Ambilly et sur ce dernier match contre le GF38 où tu as marqué ?

« Le début de saison se passe plutôt bien. On fait partie du haut de tableau et on reste sur une série de plusieurs victoires consécutives. La dynamique est bonne !
Gagner contre Grenoble c’était forcément particulier et d’avoir marqué un but (sur coup-franc, sa spécialité) fait que le plaisir est décuplé.

Quel est l’objectif de l’équipe ?

« Il y a eu pas mal de recrues cet été (des étrangères mais aussi 3 anciennes Grenobloises). L’objectif n’est pas de jouer la montée cette année mais de ne pas non plus jouer le maintien. Le milieu/haut de tableau est ce que l’on vise cette saison. L’an prochain on verra si l’ambition est plus importante mais pourquoi pas songer à viser plus haut. »

Venons-en à la sélection algérienne. Quel est votre programme en ce moment ?

On poursuit notre programme de préparation. Nous sommes en Côte d’Ivoire depuis le 5 novembre au centre technique de la fédération ivoirienne de football. On va jouer deux matchs contre la sélection ivoirienne dont le premier ce vendredi (hier, ndlr). Ensuite on partira le 12 pour le Ghana où se déroulera la CAN avec un premier match dans cette compétition le 17.

C’est la première fois que tu es appelée en sélection algérienne. Comment as-tu appris que tu étais sélectionnée et qu’est ce que cela représente pour toi ?

Un agent, Toufik Khirat, m’a appelée pour me demander si j’étais intéressée pour la sélection algérienne et qu’il y avait un stage. Au début je pensais que c’était une blague qu’un ami me faisait. On a beaucoup rigolé puis j’ai compris que c’était sérieux.
C’est une expérience top ! Et une immense fierté de jouer pour l’Algérie. Cela a rendu ma famille très fière également, j’ai de nombreux cousins et cousines qui m’ont appelé depuis l’annonce de la sélection.

Quel regard portes-tu sur l’équipe ? Quel est le niveau par rapport aux autres formations africaines et l’objectif pour cette CAN ?

Je dirais qu’on fait partie des outsiders aujourd’hui, pas des favorites. On est tombé dans une poule compliquée (les « Vertes » joueront face au pays organisateur, le Ghana, mais aussi le Mali et le Cameroun), donc on va déjà se concentrer sur ça, en prenant les matchs les uns après les autres mais on jouera le coup à fond, j’estime qu’on a nos chances contre n’importe qui.

Pour l’équipe j’ai été un peu surprise car elle est assez expérimentée, avec beaucoup de joueuses locales qui ont dans les 27, 28 ans. Les plus jeunes sont finalement les joueuses qui viennent du championnat de France.
Notre rôle sera d’amener le jeu « à l’européenne », plus posé, et d’apporter nos qualités mais on a aussi énormément à apprendre des joueuses qui évoluent en Algérie. C’est ce mélange de nos qualités respectives qui nous permettra d’avoir de bons résultats.

Crédit photo : gf38.fr

Leave a Comment