Ligue 2 : bilan de la 6ème journée

Ligue 2 : bilan de la 6ème journée

Après deux rencontres disputées hier soir, voici le bilan de la 6ème journée de Dominos Ligue 2.

Les enseignements principaux : Le Havre prend la tête, Le Mans décolle

La première place a changé de camp. C’est le premier enseignement à tirer de ce week-end, avec sa victoire probante dans le derby de Normandie, Le Havre (1er) a pris la tête du championnat. La meilleure attaque de Ligue 2 tire profit de la première défaite du FC Lorient (2ème) cette saison. Les Merlus se sont inclinés dans les derniers instants d’un derby breton sans saveur. Relançant par la même occasion une équipe de Guingamp (13ème) qui restait sur trois rencontres sans victoire. Sur la dernière marche du podium, on retrouve Valenciennes (3ème). Les Nordistes ont enchainé, contre Clermont (5ème), un troisième succès consécutif par le plus petit des scores. Au pied du podium, on tient vraisemblablement l’équipe surprise du championnat avec Chambly (4ème). Le promu a écrasé un Paris FC sans ressource et confirme son excellent début de saison.

En bas de tableau, Caen (15ème) a subi les foudres Havraises et reste à portée de la zone de relégation. Par ailleurs, Le Mans (17ème) a enfin débloqué son compteur point en décrochant un premier succès contre Sochaux (11ème). La zone rouge est désormais occupée par Orléans (18ème), Châteauroux (19ème) et le Paris FC (20ème) qui ont tous les trois essuyé une nouvelle défaite ce week-end.

Le match du week-end : Grenoble – Lens

Cette 6ème journée n’a pas été des plus réjouissante, mis-à-part lors de la dernière rencontre disputée ce lundi soir entre Grenoble et Lens. Deux équipes en difficulté s’affrontaient au Stade des Alpes et malgré la domination lensoise, Grenoble ouvrait le score par l’intermédiaire de Jonathan Tinhan. Juste avant la mi-temps, Lens est revenu au score sur un penalty de Mauricio. Malgré ce but, c’est bien les Isérois qui montraient le plus d’envie, notamment dans le dernier quart d’heure. Sorti du banc, Yohan Brun pensait délivrer les siens en se jouant de la passivité défensive lensoise. C’était avant que l’inévitable Benza égalise pour les Sangs et Or. Au final, cette rencontre intense n’offrait la victoire à aucune des deux équipes, laissant Lens dans sa mauvaise passe et le GF38 sans la moindre victoire.

Le joueur (l’entraîneur) du week-end : Paul Le Guen

Au cours de cette journée, ce n’est pas la prestation d’un joueur qui a retenu notre attention mais plutôt celle d’un coach. En effet, si Le Havre a pris la tête du classement, Paul Le Guen, le nouvel entraîneur havrais, y est pour beaucoup. Arrivé cet été, il a su redonner une certaine ambition à un club qui végète depuis désormais dix saisons au sein du deuxième échelon du football français. Son équipe pratique un jeu attrayant et ses choix forts du début de saison s’avèrent payants. Paul Le Guen a su mettre en place une équipe aujourd’hui première de Ligue 2, invaincue, meilleure attaque et disposant du meilleur buteur. La victoire contre camp en est d’ailleurs la plus belle illustration. Le coach et ses joueurs doivent maintenant confirmer sur la durée afin d’espérer retrouver l’élite.

Leave a Comment