Ligue 2 : bilan de la 28ème journée

Ligue 2 : bilan de la 28ème journée

A dix journées de la fin du championnat, revenons sur la 28ème journée de Dominos Ligue 2.

Les enseignements principaux : la crise lorientaise relance tout, en bas rien ne bouge

Le leader est à nouveau tombé. Défait face à Ajaccio (3ème) dans un choc crucial pour l’accession (voir ci-dessous), Lorient (1er) voit revenir ses concurrents. En effet, les Corses ne sont plus qu’à deux points des Merlus et surtout, Lens ne compte qu’une longueur de retard. Le RC Lens (2ème) a remporté à Orléans un succès précieux, dans un Bollaert à huis-clos suite à l’épidémie de Coronavirus. Au pied du podium, Troyes (4ème) est toujours dans la course à l’accession directe malgré un match nul concédé à domicile contre le Paris FC. De son côté, Clermont (5ème) a enchaîné une deuxième victoire consécutive face à Sochaux (14ème) et comptabilise seulement quatre points de retard sur le leader. Les écarts se sont donc resserrés au sein du top5 et la course aux deux premières places s’annonce palpitante. Derrière le top5, Le Havre (6ème) est l’équipe la mieux placée après sa nouvelle victoire contre Auxerre (11ème). Valenciennes (7ème) peut encore nourrir un mince espoir de monter suite à son succès sur Grenoble (9ème), alors que Guingamp (8ème) s’est incliné à Rodez.

Dans la course au maintien, Rodez (16ème) s’est donné de l’air en battant Guingamp. Par ailleurs, le classement reste inchangé après les nuls de Paris (17ème) et Niort (18ème). Le Mans (19ème) a également partagé les points contre Chambly (10ème) et est à égalité de points avec le barragiste niortais. Enfin, Orléans (20ème) s’enfonce de plus en plus après sa nouvelle défaite à Lens.

Le match du week-end : Ajaccio – Lorient

C’est un choc entre concurrents directs qui a relancé pleinement la course à l’accession directe. Lorient avait l’occasion de reprendre le large après ses dernières contre-performances. Il n’en est rien. C’est bien Ajaccio qui a enchainé un quatrième match consécutif sans défaite en s’imposant un but à zéro. Les Corses ont parfaitement maitrisé cette rencontre décisive en dominant la majeure partie des 90 minutes. Si les Merlus ont touché la barre en début de rencontre, ils se sont faits peu dangereux par la suite face à l’envie corse. L’ACA a concrétisé sa domination en début de seconde période par l’intermédiaire de Bayala, unique buteur de la partie. Un but crucial qui permet donc à Ajaccio, à dix journées de la fin du championnat, de se rapprocher du leader. A l‘inverse, les Lorientais traversent une crise au plus mauvais moment. Le sprint final peut commencer…

Le joueur du week-end : Ugo Bonnet (Rodez)

En panne de but depuis près de deux mois, Ugo Bonnet a inscrit un doublé contre Guingamp. L’inefficacité du ruthénois ces derniers temps avait entrainé une période délicate pour le RAF. Cette victoire relance à la fois Rodez et son buteur, atout majeur du club depuis le début de la saison.

Martin Bornet

Leave a Comment