Ligue 2 : bilan de la 14ème journée

Ligue 2 : bilan de la 14ème journée

Alors que les équipes de Dominos Ligue 2 vont faire leur entrée en lice en Coupe de France ce week-end, voici ce qu’il faut retenir de cette nouvelle journée de championnat.

Les enseignements principaux : Lens leader exclusif, Orléans plonge
Lens (1er) prend seul la tête du championnat à l’issue de cette 14ème journée. Le Racing a disposé de Rodez (11ème) grâce à un doublé de Gaëtan Robail et compte un point d’avance sur son dauphin, Lorient (2ème). Les Merlus qui retrouvent donc le podium, tirant profit des contre-performances de Troyes (4ème) et Ajaccio (3ème). Le FCL a disposé facilement de Niort (15ème). De son côté, Troyes a été tenu en échec par Nancy (10ème) et le choc entre Guingamp (7ème) et Ajaccio n’a pas donné de vainqueur. Par ailleurs, Le Havre (9ème) poursuit sa mauvaise dynamique après sa défaite contre Sochaux (5ème). Les Normands n’ont plus gagné depuis le 30 août. Derrière le top5, Clermont (6ème) a réalisé la bonne opération de la journée en ramenant un succès de son déplacement à Chambly (18ème). Et Grenoble (8ème) a aligné un neuvième match sans défaite après son match nul obtenu sur la pelouse du Mans (17ème).
En deuxième partie de tableau, le duel de la peur entre Orléans (20ème) et le Paris FC (19ème) a été remporté par les Parisiens, laissant l’USO seul lanterne rouge à quatre points du premier non relégable. La place de barragiste est désormais occupée par Chambly, alors que Châteauroux (16ème) est enfin sorti de la zone de relégation au profit d’une deuxième victoire consécutive.

Le match du week-end : Guingamp – Ajaccio
Ajaccio avait l’occasion de prendre la tête de la Dominos Ligue 2 et Guingamp d’intégrer le top5 à l’issue de cette rencontre. Mais les deux équipes n’ont pas réussi à se départager, et ce malgré un match plaisant. Très efficaces devant le but, c’est les Corses qui prenaient l’avantage juste avant la pause par l’intermédiaire de Bayala. Au retour des vestiaires et durant toute la seconde période, l’En Avant multipliait les assauts sur la cage de l’ACA pour revenir au score. La délivrance venait finalement de Nolan Roux, au bout du bout du temps additionnel. Au final, les deux équipes se sont donc séparées sur un score nul qui n’arrange personne au classement.

Le joueur du week-end : Nolan Roux (Guingamp)
Peu utilisé depuis le début de la saison, Nolan Roux a vraisemblablement marqué des points ce week-end. En effet, l’ancien Stéphanois a permis à son équipe d’obtenir un point précieux contre Ajaccio, inscrivant le but de l’égalisation en sortant du banc. Il avait déjà réussi pareille performance contre Clermont il y a deux journées. La légende Nolan Roux semble enfin lancée.
Martin Bornet

Leave a Comment