Les enseignements de la 32e journée de Ligue 2

Les enseignements de la 32e journée de Ligue 2

Une course au maintien toujours indécise, les équipes de tête qui prennent le large… Voici les enseignements de la 32ème journée de Dominos Ligue 2.

Metz et Brest filent tout droit vers la Ligue 1

Le FC Metz (1er) est irrésistible cette saison et c’est cette fois Châteauroux (16ème) qui en a fait les frais. Les Grenats se rapprochent un peu plus du titre de champion, tandis que Châteauroux s’enlise dans une très mauvaise série et peut commencer à être inquiet pour son maintien. Le FC Metz prend le large accompagné de Brest (2ème), qui pointe à six longueurs. Les Bretons ont confirmé leur regain de forme en allant s’imposer au terme d’un match à rebondissements contre Nancy (18ème). L’équipe en forme du moment n’est autre que Troyes (3ème) qui ne s’arrête plus de gagner. Huitième match sans défaite pur l’ESTAC, qui remporte un succès précieux sur le Gazéléc Ajaccio (13ème) et poursuit sa folle remontée. Par ailleurs, l’attraction de cette journée avait lieu dans la capitale, avec le choc entre le Paris FC (4ème) et Lorient (5ème), qui n’a pas trouvé de vainqueur. Les deux équipes sont toujours ex-aequo mais désormais reléguées à un point de Troyes. Dans cette course aux barrages, Lens (6ème) fait encore la mauvaise affaire, ne parvenant pas à se défaire de Valenciennes (12ème) au cours d’un derby du Nord sous tension. Les Sangs et Or ne sont pas distancés mais n’ont plus vraiment le droit à l’erreur dans ce sprint final. D’autant que Orléans (7ème) est revenu à égalité de points en l’emportant au caractère face à Clermont (10ème). Un but de Benkaid à la 88ème minute permet aux joueurs du Loiret d’entretenir leur rêve d’accession.

La course au maintien sera folle jusqu’au bout

Dans la deuxième partie du classement, la rencontre cruciale pour le maintien entre Béziers (19ème) et le Red Star (20ème) aura eu raison des Franciliens qui reviennent à un point de leur adversaire du soir. Les deux équipes cumulent toutefois un retard assez conséquent sur la place de barragiste. Une place occupée par Nancy, qui n’a pas démérité face au Stade Brestois mais enchaine une troisième défaite en quatre rencontres. Sochaux (17ème) s’est également incliné face au Havre (8ème) et reste toujours sous la menace de la zone rouge. Cette défaite constitue un coup d’arrêt pour les lionceaux, qui n’avaient plus perdu depuis quatre journées. Par ailleurs, Auxerre (14ème) et l’AC Ajaccio (15ème) ne sont toujours pas assurés d’évoluer en Ligue 2 la saison prochaine. Les Auxerrois ont partagé les points avec Niort (11ème), alors que les Corses ont été renversés par un GF38 (9ème) retrouvé.

Leave a Comment