Les enseignements de la 24ème journée de Ligue 2

Les enseignements de la 24ème journée de Ligue 2

Entre course au maintien et course à l’accession, les rencontres de la 24ème journée de Dominos Ligue 2 ont été riches en enseignements.

Le top5 prend ses aises

Solide leader à l’heure de la trêve hivernale, le FC Metz (1er) voit son avance au sommet de la Dominos Ligue 2 se réduire au fil des week-ends. Les Grenats ont enchainé un troisième match sans victoire en ramenant un point de Bollaert. Les Sangs et Or (3ème) sont eux en position de dernier barragiste et s’imposent comme une des meilleures équipes à domicile cette saison. Ce partage des points profite à Brest (2ème) qui a su s’imposer face à Auxerre (12ème) par le plus petit des scores, au terme d’un match pourtant riche en occasions. Le Stade Brestois revient à un point du leader et compte six points d’avance sur le premier barragiste, Lorient (3ème). Les Merlus ont été chercher un succès précieux sur la pelouse du Stade des Alpes, le troisième consécutif. Le GF38 (9ème) s’enlise lui dans une mauvaise phase qui dure depuis maintenant deux mois. Au pied du podium, on retrouve le Paris FC (4ème) qui affrontait Troyes (8ème), dans un nouveau duel entre prétendants à l’accession. C’est la révélation de la saison en Ligue 2, Wamangituka qui a permis aux Franciliens de s’imposer dans les dernières minutes. Troyes se retrouve désormais relégué à sept longueurs de son adversaire. En effet, le top5 a semble-t-il créé un petit écart avec ses poursuivants. D’autant que Clermont (7ème) et Niort (10ème) se sont à nouveau inclinés. Les Auvergnats ont été surpris par Valenciennes (16ème), qui prend ses distances avec la zone rouge. Même constat pour Ajaccio (14ème), vainqueur des Chamois. Également, Le Havre (6ème) n’a ramené qu’un point de son déplacement à Orléans (11ème). Les Normands restent toutefois sur une très bonne série de 5 matchs sans défaite.

Une course au maintien à 5 ?

Dans la deuxième partie du classement, Nancy (20ème) reste lanterne rouge suite à sa défaite contre Châteauroux (13ème). Les Nancéiens ont disputé une grande partie du match en infériorité numérique et affichent un retard de huit points sur le premier non relégable, Sochaux (17ème). Les Sochaliens ne sont pas parvenus à confirmer leur victoire de la précédente journée et ramènent un point de Béziers (18ème), qui n’arrive toujours pas à gagner. Enfin, le Red Star (19ème) est revenu à deux longueurs de la place de barragiste en concédant un nouveau match nul face au Gazéléc Ajaccio (15ème). Les Corses s’éloignent petit à petit de la zone de relégation.

Martin Bornet

Leave a Comment